Prénoms de garçon rares

Liste des prénoms rares de garçon commençant par A

Abélard – Le prénom Abélard prend ses racines dans le mot latin ‘abel’ dérivé de l’hébreu « ‘hevel’ ou ‘havel’ qui signifie ‘souffle’, ‘respiration’. C’est aussi un prénom dérivé d’’abelnom’, de l’hébreu ‘hebel’ faisant référence au fils d’Adam et Eve, Abel. Abélard est également une variante germanique des prénoms Ebelhard ou Eberhard qui signifient ‘de haute naissance’.

Achille – Du grec Achiléos, demi-dieu de la mythologie grecque. Fils de la nymphe Thétis et du roi Pélée, héros de L’Iliade d’Homère, ce guerrier valeureux mourut d’une flèche dans le talon, seule partie vulnérable de son corps. Peu répandu dans les pays anglo-saxons, il est plus courant dans les pays latins. Il vous plaît ? Les Achille sont fêtés le 12 mai. Ses dérivés : Achill, Achilles, Achilleus, Akilée.

Adalwin – Celui qui monte le cheval

Adalwolf – L’homme au bâton, celui qui frappe

Adamo – Vient de l’hébreu adâm signifiant « homme » ou « humanité ».

Découvrez nos idées de cadeau pour Homme, Femme, Fille et Garçon.

Adams – Adams est un prénom masculin possédant deux origines sémitiques, l’une hébraïque et l’autre babylonienne. D’origine hébraïque Adams est transcrit par adama se traduisant par « fait de terre rouge ». De provenance babylonienne, Adama se traduit par « homme » ou « humanité ».

Adan – Adan est la version espagnole du prénom hébreu Adam. Dans la langue hébraïque, Adam signifie « celui qui est fait de terre rouge ». En outre, il désigne « le premier d’entre les hommes » dans les trois religions monothéistes.

Adelphe – Le prénom masculin Adelphe vient du grec adelphos (frère) qui vient de a (lien) et delphus (la matrice).

Ademard – L’homme qui bondit

Adjudor – Celui qui crie

Adolphe – Adolphe vient de adal qui signifie « noble » et de wolf qui signifie « loup ».

Adryen – Le prénom Adryen est un prénom masculin d’origine latine. Il vient d’Adria, ville portuaire de Vénétie dont la mer Adriatique tire son appellation. Une grande famille romaine s’appropria ensuite le nom d’Adria. Les parents d’Hadrien, célèbre empereur romain, firent de même. Ce prénom fut par la suite attribué au pape Adrien VI. Il devint un nom de baptême fréquent dans les pays chrétiens. D’autres sources linguistiques lui attribuent également une origine grecque, adrianos, signifiant « celui qui porte la flamme ».

Aelfwine – Celui qui prend

Aelianus – Celui qui porte la flamme

Aelius – Celui qui se cache

Aemilianus – Celui qui chante la vie

Aemilius – Celui qui vit dans deux mondes

Aetius – Celui qui porte la vie, qui conduit la vie

Agmundr – Celui qui détient la parole

Ahenobarbus – Celui qui passe

Ahmose – Celui qui tient les eaux de la terre

Alari – Forme provençale de Hilaire. Du latin ‘hilaris’, gai. Saint Hilaire évêque de Poitiers au IVe siècle s’opposa à l’hérésie arienne qui niait la nature divine de Jésus Christ. Sa fête : le 13 janvier.

Alarie – Celui qui vient

Alastair – Les sources du prénom Alastair sont alexein et andros, signifiant respectivement « protéger » et « homme » ou « viril ».

Alberick – Celui qui détient la parole

Albert – Du germain adal, « noble », et berht, « brillant ». Il s’agit de la contraction du nom Aldabert. Il a été rendu populaire en Angleterre suite au mariage de la reine Victoria et du prince Albert de Saxe. Albert est aussi le prénom de plusieurs personnages célèbres dont Albert Ier de Belgique et Albert Einstein. Les Albert sont fêtés le 15 novembre. Ses dérivés : Alberte, Bert, Aubert.

Albini – Celui qui tient les eaux de la terre

Albrecht – Le prénom Albrecht tire sa source de deux termes allemands, al et berht, signifiant « tout » et « brillant » ou « illustre ».

Albus – Celui qui règne sur la terre

Aldei – L’homme solitaire

Alexan – Alexan est un prénom masculin d’origine grecque. Il s’agit du diminutif d’Alexandre. Le prénom Alexan vient des termes grecs alexein et andros, signifiant respectivement « protéger » et « homme viril ». Littéralement Alexan désigne un « homme viril et protecteur ».

Alexandre – Alexandre vient du grec alexein ‘protéger’ et andros ‘homme, guerrier’.

Alexymere – L’homme qui engendre

Aliaume – Aliaume provient des deux termes allemands adal et helm, signifiant « noble » et « casque ». Le prénom Aliaume était un nom de baptême germanique usuel à l’époque carolingienne et mérovingienne.

Alibert – Dérivé d’Albert, Alibert est un prénom masculin d’origine germanique. Alibert vient des termes germains adal et berht signifiant respectivement « noble » et « brillant ».   Il s’agit également de la contraction d’Aldabert. Le mariage de la reine Victoria et du Prince Albert de Saxe boosta particulièrement la cote du prénom Albert et de ses dérivés.

Aloyse – Dans la langue germanique, le prénom Aloyse vient des mots « al » qui veut dire « tout » et « wis » qui signifie « sage » ou « savant ». En latin, Aloyse est le dérivé du prénom Aloysius qui a donné naissance au prénom français Louis.

Alphe – L’homme du feu

Alphonse – Du germanique «hildefuns» qui signifie prêt au combat. Une fois introduit par les Wisigoths en Espagne, le prénom Alfonse se propagea comme une traînée de poudre puisqu’on compte pas moins de 18 rois d’Espagne et 6 au Portugal prénommés ainsi. En France le « ph » remplaça le « f » à la Renaissance. Ce prénom revient à la mode, comme beaucoup d’autres prénoms courants au XIXe siècle.

Amadou – L’homme inquiet

Vous préparez l’arrivée de bébé ? La liste de naissance est faite pour vous ! Choisissez parmi nos produits et partagez facilement la liste à vos proches.

Amadéo – Amadéo est la forme espagnole d’ Amadeus. Puisant ses origines dans l’expression latine « qui amat Deum », le prénom signifie « qui aime Dieu ».

Amaury – Du germain amal se traduisant par « racine obscure », associé à la famille des rois wisigoths Amali, et ric signifiant « puissant » Comme tous les prénoms wisigoths, Amaury s’est surtout répandu dans les pays du sud de la France. Amalaric ou Amalarich, roi des Wisigoths (507-531), épousa l’une des filles du roi Clovis. Le prénom Amaury vient du germain amal signifiant « racine obscure » et ric transcrit par « puissant ». Amaury doit son succès à la renommée de la famille des rois wisigoths Amali.

Amaël – Le prénom Amaël provient du mot celte « maël », qui signifie « chef, prince ».

An – Le prénom masculin « An » signifie « paix » ou « tranquillité ».

Anathaly – Celui qui porte la flamme

Anatole – Du grec anatolios, « qui vient de l’est, de l’Orient ». C’est à l’origine un nom ethnique à l’instar de Lorraine ou Romain. Saint Anatole est généralement invoqué par ceux qui ont des problèmes de cordes vocales. Ce prénom a été rendu célèbre par l’écrivain Anatole France, mort en 1924. Les Anatole sont fêtés le 3 février. Ses dérivés : Anatolia, Anatolie, Anatoline.

André – Du grec andros, ‘homme’. Evangélisateur, saint André l’Apôtre, frère aîné de saint Pierre, fut crucifié sur une croix en X, appelée depuis croix de Saint-André. Patron de la Russie et de l’Ecosse, il protège aussi la Bourgogne. Sa fête : le 30 novembre.

Ange-aime – Celui qui règne sur la terre

Ange-albert – Celui qui domine les flots

Ange-eden – L’homme inquiet

Ange – Ange est un prénom masculin d’origine grecque. Usuellement, Ange s’attribue en outre comme un prénom mixte. Ange provient du terme grec eggelos se traduisant par «le messager». Au sens religieux, Ange désigne « le messager de Dieu ». Un prénom si riche de signification ne pouvait laisser indifférent. Le Sud et la Corse en particulier l’ont adopté depuis longtemps. Si la forme féminine et ses dérivés se sont répandus pendant la chrétienté, Ange a désormais un sexe, il fait aujourd’hui des miracles auprès des parents de petits garçons.

Angelor – Celui qui mord

Angus – Le prénom Angus a pour origine les termes gaéliques aon et gus signifiant « le choix unique » ou « l’être exceptionnel ».

Anselme – Du german ans, ‘divinité’ et helm, ‘protection. Ce prénom évoque le recours aux forces surnaturelles des mythes païens. Saint Anselme fut, au XIe siècle, un abbé de renom international, conseiller des papes et confesseur de Guillaume le Conquérant. Sa fête : le 21 avril.

Anthoyne – L’homme du feu

Antoine – Du grec antônios,  »courageux’, il devient Antonius en latin, et a été porté par une illustre famille romaine.

Anton – Dérivé d’Antoine. Du grec antônios, qui signifie courageux,Sa fête : le 17 janvier (saint Antoine du Désert) ou le 13 juin (saint Antoine de Padoue).

Antoninus – Celui qui règne sur la terre

Aodren – Variante bretonne d’ « Audren », le prénom « Aodren » est issu des racines celtiques « halt » et « roen », signifiant respectivement « haut » et « royal ». Aodren est celui qui gouverne.

Apollinaire – Du grec apellos, « qui inspire ». Ce prénom rappelle Apollon, dieu grec de la Beauté, mais aussi le poète Guillaume Apollinaire. Apollinaire était aussi un disciple de saint Pierre et fut le premier évêque de la ville de Ravenne en Italie. Les Apollinaire sont fêtés le 23 juillet et le 12 septembre. Ses dérivés : Apolline, Apollon, Apollon.

Apollo – Issu du prénom Apollon, dieu grec du soleil et de la lumière, il signifie « le brillant » (« apollonios»). C’est le prénom donné à son fils par la chanteuse américaine Gwen Stefani. En France, sa forme féminine, Apolline, séduit de plus en plus de parents. Sa fête : le 12 juillet



Appius – L’homme sombre

Aquilinus – Celui qui soutient le monde

Aramis – Le prénom Aramis est un dérivé du nom de famille d’Aramitz. Il n’a aucune signification particulière.

Arcade – L’homme sombre

Archibald – Archibald tire son origine des mots germains « aircan » et « bald » qui signifient respectivement « naturel » et « audacieux ». Bref, un nom original et plein de sens !

Archie – Populaire en Angleterre, le prénom Archie est un diminutif d’Archibald, lui-même forme anglaise et écossaise du prénom germanique Erkanbald, issu des mots ‘aircan’, naturel, authentique, et ‘bald’, audacieux, hardi, courageux. Archie resta longtemps un diminutif d’Archibald avant de devenir un prénom à part entière.

Ariel – Ariel est un prénom masculin d’origine hébraïque. De l’hébreu ari’el signifiant « lion de Dieu ». Selon le prophète Isaïe, Ariel est à la fois le nom d’un ange déchu et celui de la ville de Jérusalem. Dans La Tempête de Shakespeare, Ariel est le nom d’un esprit de l’air. C’est un prénom qui reste assez peu attribué en dehors des familles juives.

Aristide – Aristide est un dérivé du prénom grec « Aristeidês ». Ce dernier est inspiré du terme grec « aristos » qui signifie « fils du meilleur ».

Armand – Du germanique hari, « armée », et mand, « joyeux ». Saint Armand était un patron des Pays-Bas. Prénom considéré comme aristocrate, c’était celui du cardinal de Richelieu. Un autre saint Armand était évêque de Haut-Adige, en Italie. Les Armand sont fêtés le 23 décembre. Ses dérivés : Armanda, Armandin.

Arnaud – Du germanique arn, signifiant aigle, et waldan, gouverner. Aux VIII et IX siècle, Arnaud figurait parmi les prénoms les plus donnés. Il fut aussi très populaire en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas.

Arnold – Arnold vient des termes germaniques arn et waltan signifiant respectivement « aigle » et « gouverner ».

Artakhshathra – Celui qui juge

Arthaud – Celui qui brille

Arthfael – L’homme du feu

Arthur – Arthur vient du celte artos, ‘ours’, ou art, ‘pierre’. C’est la forme française du prénom breton Arzhur. Ce prénom est répandu dans les pays d’influence celtique. Si vous êtes fan de preux chevaliers ou de prénoms royaux, il devrait vous séduire.

Arthus – Dérivé d’Arthur. Du celte artos, ours, ou art, pierre. Maître des Chevaliers de la Table Ronde, le roi Arthur vécut au Ve siècle et batailla au sud de l’Ecosse. Saint Arthur fut victime des persécutions du roi Henri VIII d’Angleterre contre les catholiques en 1539. Sa fête : le 15 novembre.

Ashton – Le prénom Ashton est tiré des mots anglo-saxons « ash » et « ton » qui signifient respectivement « frêne » et « village ». Étymologiquement, il peut être traduit par « le village au milieu des frênes ».

Atilius – Celui qui monte le cheval

Auguste – Du latin augustus, ‘saint’, ‘majestueux’, ‘vénérable’, ‘qui impose le respect’. A l’origine, le mot augustus est un dérivé des augures, qui signifiait ‘de bon présage’…Lorsqu’Octave devint empereur en 29 av. J. -C. , on lui donna ce qualificatif qu’il garda pour la postérité. Dès lors, un adjectif si flatteur ne pouvait que se répandre, en particulier dans les pays francophones et germaniques. Aujourd’hui, si Augustin, son dérivé, a la préférence des parents, Auguste profite de ce succès pour amorcer un retour.

Augustin – Augustin est un prénom masculin qui vient du latin « augustus » signifiant « vénérable », « majestueux », « consacré par les augures ».

Aulus – Celui qui entraîne, qui commande

Aurelianus – Celui qui s’attache

Aureus – Celui qui attend

Aurèle – Le prénom Aurèle prend ses racines dans la langue latine. Il vient du mot « aurum » qui signifie « or » ou « en or » et d’« aurelius » qui est un dérivé du mot « aureolus » et qui veut dire « couvert d’or ».

Avitus – Celui qui attend

Axel – Dérivé scandinave du prénom Absalon signifiant ‘le père de la paix’. Saint Absalon était au XIIe siècle un conseiller du roi du Danemark, Valdemar 1er, qui participa à la fondation de Copenhague. Plus proche, Axel de Fersen, ami de la reine Marie-Antoinette, l’escorta lors de sa fuite pendant la Révolution. Les Axel sont fêtés le 21 mars.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par B

Balthazar – De l’akkadien Bel-sharra-outsour, prince de Babylone, « protecteur du maître ».

Baptiste – Baptiste vient du grec baptizein qui signifie ‘immerger’, donc ‘baptiser’.

Baptistin – Le prénom Baptistin vient du grec « baptizein » qui signifie « immerger ».

Barnabé – C’est un surnom araméen formé de bar, ‘le fils de’, et naba, ‘la consolation’. Envie d’un prénom rétro ? Barnabé pourrait vous plaire. Son saint patron est un juif chypriote que les apôtres considéraient comme un des leurs. Il se porta garant de la conversion de saint Paul et voyagea avec lui en Asie Mineure, avant de revenir à Chypre où il mourut persécuté. C’est le prénom du fils d’Isabelle Adjani et aussi de celui de Julien Clerc. Sa fête : le 11 juin. Des Barnabé célèbres : l’architecte Barnabé Guimard, le journaliste et auteur Barnabé Durosoi…

Bartholomé – De l’araméen bar tolomaï, « fils de tolomai », Bartholomé est une variante de Barthélemy qui s’est éclipsé suite au sinistre massacre orchestré par Catherine de Médicis. Sa fête : le 24 août, jour de la Saint-Barthélemy qui fut l’un des apôtres du Christ.

Barthélemy – De l’hébreu bar, « fils », et de talmaï, « laboureur ». Barthélemy aurait été le surnom de l’apôtre Nathanaël, qui devint par la suite le patron des tanneurs, des relieurs et des bouchers. Ce prénom prend également la forme de Bartholomew en Irlande. Les Barthélemy sont fêtés le 24 août. Ses dérivés : Bartholomé, Bertolomeo, Berthélémy.

Basil – Dérivé de Basile, Basil vient du grec basileios lui-même provenant du latin basileus traduit par « roi ».

Basile – Basile vient du grec basileus, ‘le roi’. C’est un prénom très répandu dans les pays slaves longtemps influencés par l’Empire byzantin. Il y est courant sous la forme de Vassili en Russie. En Europe occidentale et en France, il reste peu donné bien que toujours présent au cours des siècles. Séduit ?

Bastien – Dérivé de Sébastien, du grec sebastos, ‘vénéré’. Saint Sébastien fut un militaire romain converti au christianisme et mort en martyr au IIIe siècle. Il est souvent représenté dans les arts, attaché à un poteau, le corps transpercé de flèches. Sa fête : le 20 janvier.

Baudile – Celui qui triomphe

Baudouin – Du germanique bald, « audacieux », et win, « ami ». C’était le prénom de cinq rois de Jérusalem et de deux empereurs d’Orient. La version anglo-saxonne, Baldwin, a pris le pas sur la version française. Disciple de saint Bernard, saint Baudoin était un moine flamand qui fonda le monastère de Baudeloo en Belgique. C’est le cinquième roi des Belges. Les Baudoin sont fêtés le 17 octobre. Ses dérivés : Beaudoin, Baldwin, Beaudouine.

Baudry – Baudry est un prénom allemand tiré des termes bald et rik signifiant « audacieux » et « puissant » ou « roi ».

Bernardin – Le prénom Bernardin est un dérivé de Bernard. Il vient des mots germaniques ber et hard qui veulent dire « ours » et « courageux ». Étymologiquement, on peut donc le traduire par « ours courageux ».



Brieuc – Du celtique brigh, « force, puissance », et magl, « accroître ». Saint Brieuc était un moine gallois du Vie siècle qui fut averti de l’invasion anglo-saxonne par un ange. Il fuit le pays de Galles pour l’Armorique, où il évangélisa les populations. Il fonda le monastère dans la ville qui devint Saint-Brieuc. Les Brieuc sont fêtés le 1er mai.

Bérard – Bérard est un prénom masculin d’origine germanique. Les racines de ce prénom sont ber ou beren et hard qui signifient « ours » et « fort ». Les chefs de guerre des goths sont surnommés Bérard.

Béryl – Signifie pierre précieuse en grec. Le mot iranien beryl désigne le christal. Dans l’Apocalypse de saint Jean, le béryl est la 8e pierre qui orne les fondements de la Jérusalem céleste. Les Béryl sont fêtées le 12 mars. Sa fête : le 10 ou le 21 mars.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par C

Calin – Celui qui entraîne, qui commande

Calliste – Calliste est inspiré du mot grec kallistos renvoyant au sens de « le plus beau ».

Callum – Dans la langue celte, le prénom Callum peut signifier « colombe ».

Chamberlin – L’homme du feu

Charles-auguste – Celui qui vit dans deux mondes

Charles-eugene – Celui qui porte le monde

Charles – Du germanique karl, « viril, masculin ».

Chems – Dans la langue arabe, le prénom Chems signifie « soleil », « teint clair » ou « lumineux ».

Childeric – D’origine germanique, ce prénom vient de hild et ric qui signifient « combat et puissant ».

Christian – Du latin Christus qui signifie ‘Christ’.

Chrysologue – Celui qui mord

Chrysostome – Le prénom Chrysostome vient du terme grec krusostomos qui signifie « bouche d’or ».

Cilian – Prénom d’origine celte, Cilian est la variante de Killian. Le prénom vient du terme kellien signifiant « gaillard, querelleur ».

Cleophase – L’homme qui bondit

Conan – Conan est un prénom français d’ascendance galloise. Conan puise son origine du terme gallois kon, se traduisant par « élevé ».

Creslaw – D’origie slave, Creslaw est un dérivé de Czeslaw qui signifie « gloire et honneur ».

Cyriac – Le prénom Cyriac est tiré du mot grec kurios désignant le « seigneur » ou le « maître ».

Cyriaque – Prénom masculin, Cyriaque tire son origine du mot latin « kurios » se traduisant par « maître ».

Cyrius – Celui qui détient la parole

Célestin – Du latin cælestis, « céleste ». Tout comme Céleste dont il découle, Célestin se veut du ciel, soit là où l’homme suppose que Dieu réside. Un prénom divin !Ce prénom fut très populaire vers 1900. Il fut porté par 6 papes. Saint Célestin, ermite élu pape malgré lui. Il démissionna deux mois plus tard et fonda l’ordre des Célestins en 1254. Sa fête : le 6 avril pour le pape Célestin 1er ou le 19 mai pour le pape Célestin V. Ses dérivés : Celestin, Celestino, Célestine, Celestina…

Célio – Ce prénom masculin signifie aveugle en langue latine. Il vient de « Caecili », un nom aristocrate du 1er siècle.

Césaire – Césaire est un prénom masculin d’origine latine, provenant du latin caesar qui signifie « incision » ou « couper ».

Liste des prénoms rares de garçon commençant par D

Dalglish – L’homme du feu

Damien – Issu du latin Damia, nom romain de la déesse grecque Cybèle, mère de Jupiter et de Neptune. Damien fut un prénom assez répandu durant les premiers siècles, sûrement en raison du succès du culte de la grande divinité. Il a été redécouvert en France dans les années 1970.

Damiens – Le prénom Damiens vient du terme grec Damia. Dans la Grèce antique, Damia est à la fois la déesse de la fertilité et la mère de Jupiter et de Neptune.

Danaos – Dans la mythologie grecque, Danaos est le nom d’un homme élu des dieux pour devenir le roi d’Argos.

Dao – En vietnamien, le prénom Dao signifie « jade ». Dans la langue thaïe, il veut dire « étoile ».

David – De l’hébreu daoud, « aimé, chéri ».

Daël – Le prénom Daël est une variante de Dale. Issu du vieil anglais, il signifie « vallée ».

Delvini – L’homme solitaire

Didace – L’homme qui s’attache, l’homme du foyer

Didier – Du latin desideratus, « souhaité, désiré ». Didier est une variation de Désiré.

Diwan – Diwan est un prénom masculin d’origine persane. Il est tiré du terme perse divân faisant référence à un recueil de poésie ou de proses dans les littératures arabe, persane, ottomane et ourdou.

Django – Django vient du prénom juif Yohan. Yohan vient des termes hébreux yo et hânan signifiant « Dieu a fait grâce » ou « Dieu est miséricordieux ».

Donatien – Du latin ‘donatus’, donné par Dieu.

Duval – L’homme du feu

Liste des prénoms rares de garçon commençant par E

Edgar – Prénom masculin d’origine germanique, Edgard se compose de « ed » qui signifie « bien », « richesse » et de « gari » qui signifie « pique », « lance ».

Edmont – Dérivé d’Edmond, Edmont est un prénom masculin d’origine germanique. Edmont provient de deux termes germains ed et mund signifiant respectivement « richesse » et « protection ».

Edvin – Traduit par « riche ami » et variante d’Edwin, le prénom Edvin vient de l’anglais ed et wyn signifiant « richesse et ami ».

Eindridji – L’homme qui s’attache, l’homme du foyer

Elian – Elian est une variante contemporaine du prénom ancien Helianos, lui-même inspiré d’Élie. Construit avec les termes « el » et « ish », Elian signifie « Dieu est mon salut ».

Elios – Elios vient du grec helios signifiant « soleil ».

Ellias – Dérivé d’Elie, Ellias provient de l’hébreu Eliyahu, se traduisant par « Dieu est Yahvé ».

Eloic – Eloic est un dérivé de Loic qui a des origines germaniques. Du germain hold et wig, ce prénom signifie « illustre » et « combattant ».

Elphège – Du latin effulgere signifiant « être lumineux».

Emile – Emile est un prénom masculin possédant une origine double : grecque et latine. Le prénom apparaît souvent sur les inscriptions latines des premiers siècles. Emile provient du latin aemulus se traduisant par « émule » ou « rival ». Il s’agit également du patronyme d’une illustre famille de la Rome antique. Emile est aussi inspiré du terme grec haimulos se traduisant par « obligeant ».

Emilien – Emilien vient du nom de famille latin Aemilius. Saint Emilien était prêtre en Espagne. L’histoire raconte qu’il fut si généreux – distribuant tous ses biens aux pauvres – qu’on en vint à lui retirer sa paroisse ! Devenu ermite, il mourut en 574, centenaire  ! Sa fête : le 12 novembre.

Enguerrand – Du germanique engil, « ange », et hramm, « corbeau ». Le corbeau renvoie aux croyances préchrétiennes scandinaves. C’est un prénom médiéval illustré par saint Enguerrand de Metz, qui accompagna Charlemagne dans sa campagne contre les Avars de Hongrie. Les Enguerrand sont fêtés le 25 octobre. Ses dérivés : Enguéran, Angilram, Engeran.

Ephise – Ephise est un prénom d’origine italienne, provenant d’Efisio qui signifie « celui qui attend ».

Ernest – Le prénom Ernest est inspiré du germanique « eornost » qui signifie « lutte ».

Euclave – Celui qui s’attache

Eugène – Du grec eugenios, ‘de bonne naissance’. Evêque de Carthage au Ve siècle, Eugène est connu pour son combat contre les rois vandales qui le poussa à l’exil en Gaule. Apprécié au XIXe siècle, Eugène figure parmi les dix prénoms masculins les plus répandus entre 1860 et 1890. Victime de son succès, il perdit de son attrait au XXe siècle. Ce prénom aux sonorités douces pourrait suivre de loin l’envolée de son contemporain Jules. Les Eugène sont fêtés le 13 juillet. Ses dérivés : Eugénio, Evedin, Evgueni, Gene.

Ewald – Ewald est un prénom masculin d’origine germanique. Le prénom allemand Ewald vient du terme germanique waldo qui signifie « celui qui gouverne ».

Exilia – L’homme sur ses deux jambes

Liste des prénoms rares de garçon commençant par F

Fabien – Nom d’une famille romaine, dérivé de faba, la fève. Fabian désignait autrefois la famine. Le nom Fabius était fréquent à Rome. Fabian s’est répandu en Angleterre à partir du XIIIe siècle.

Fabrice-rostand – Celui qui vit dans deux mondes

Federic – Celui qui tire, celui qui entr’ouvre

Fleuri – L’homme inquiet

Fleury – Celui qui annonce le printemps

Florien – Celui qui se cache

Florimond – Celui qui triomphe

Florimont – Du latin ‘floris’, fleur, et ‘mons’, la montagne, c’est la fleur du monde. Sa fête : le 4 novembre.

François – Le prénom François vient du germain franck qui signifie ‘courageux’. C’est aussi un dérivé du prénom latin Franciscus. Il est apparu en France au XVe siècle et y est devenu un des prénoms les plus populaires.

Frederich – Forme danoise de Frédéric, Frederich est constitué des termes germaniques frido et rik. Ce prénom signifie « pouvoir de la paix ».

Friduman – Celui qui porte la flamme

Félicien – Du latin felix, « heureux ». A Rome, Felicitas était la déesse romaine de la Chance. Saint Félicien était un jeune chrétien originaire de Mentana en Italie. Il mourut en martyr avec son ami Prime. Ses reliques sont conservées dans l’église de Saint-Etienne à Rome. Les Félicien sont fêtés le 9 juin. Ses dérivés : Félix, Félicia, Félicie, Félicité.

Félix – Du latin felix, « heureux, chanceux ». A Rome, Felicitas était la déesse de la chance. On la représente avec une corne d’abondance et un caducée. Synonyme de bonheur, Félix a longtemps été un nom de baptême populaire. C’est également le prénom porté par de nombreux papes et saints.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par G

Gabin – Du latin gabinus, qui signifie originaire de la ville de Gabies en Italie. Gabin vient aussi de Gavin, l’un des chevaliers de la Table Ronde, celui qui portait l’épée du roi Arthur, la célèbre Excalibur.

Gabriel – De l’hébreu gavar, ‘la force’, et El, ‘Dieu’. Gabriel se traduit ainsi par ‘Dieu est ma force’. C’est par l’intermédiaire de l’ange Gabriel (Jibril en arabe) que le Coran fut révélé à Mahomet et c’est lui, dans l’Evangile, qui annonce à la Vierge Marie qu’elle sera la mère du Messie. Un joli prénom pour votre ange !

Gareth – D’origine galloise, le prénom Gareth vient du mot « gwaredd », qui signifie « le gentil », « le doux » ou « l’amical ».

Gaspard – Certains le voient venu de Perse où il signifie ‘le possesseur d’un trésor’, d’autres d’Inde où il est ‘le voyant’. Transmis jusqu’à nous grâce au roi mage, ce prénom s’est répandu dans la plupart des pays chrétiens. Son côté rétro peut plaire. Saint Gaspard fonda l’Institut des Prêtres du Précieux Sang et refusa de prêter serment de fidélité à Napoléon Ier. Les Gaspard sont fêtés le jour de l’Epiphanie le 6 janvier ou le 28 décembre. Ses dérivés : Gaspar, Gaspare, Jasper, Kasper.

Gaston – Du germanique gast, « voyageur, guerrier », Gaston est un prénom exclusivement français, qui fut à la mode à la fin du XIXe siècle.

Gaudens – D’origine latine, Gaudens signifie « l’homme qui détient la parole ». Il est aussi dérivé de Gaudentius qui veut dire « joie ».

Gauderic – Provient du germain waldan et ric signifiant « gouverner » et « roi ».

Gaudias – Celui qui crie

Gaël – Du nom d’un héros de légende médiévale, issu du vieil irlandais Goidel, Gaël servait à nommer les Irlandais. il signifie ‘source de joie’. Nombre de ces Celtes, installés en Irlande, immigrèrent en Armorique, l’actuelle Bretagne. Gaël est parfois considéré comme le diminutif de Judigaël.

Gentien – Celui qui règne sur la terre

George-henri – Celui qui enseigne

George – Le prénom anglo-saxon George vient du grec ‘georgios’, signifiant travailleur de la terre.

Gilles – Du grec aigidos, « bouclier ». Ou du germanique gisil, qui signifie jeune pousse, mais aussi descendant Dans la religion grecque, Zeus et Athéna avait un bouclier recouvert de la peau de la chèvre Amalthée. Saint Gilles éleva un monastère et en fut le premier abbé. Saint-Gilles est aussi le nom attribué à la cathédrale d’Edimbourg en Ecosse. Les Gilles sont fêtés le 1er septembre. Ses dérivés : Gil, Gille, Gillian, Gillart, Gilou.

Giraud – Dérivé du prénom Gérald, Giraud vient des termes germaniques gari et wald se traduisant respectivement par « lance » et « gouvernant ».

Glaedwine – L’homme sur ses deux jambes

Godefroi – Variante du prénom Godefroy, il s’agit de la version originale des prénoms Geoffrey et Geoffroy. Le prénom Godefroi est issu de la contraction de « god » (dieu) et de « frid » (paix). Il signifie « la paix de Dieu ».

Godfroy – D’origine germanique, le nom Godfroy, dérivé de Godefroy (contraction de « god » — dieu, et de « frid » — paix), signifie « la paix de Dieu ».

Gontrand – D’origine germanique, le prénom Gontrand est composé des termes germains gund et hramm se traduisant par « guerre » et « corbeau ».

Gorge – Gorge, variante de George, vient du terme grec « geôrgios ». Cette expression était communément utilisée pour désigner les « travailleurs de la terre » ou les « agriculteurs » de l’époque.

Gratian – Du prénom romain « Gratianus », « Gratian » signifie « grâce », « bienfait » et « faveur » comme le substantif « gratia ». Gratia est aussi la déesse du charme, de la beauté, de la nature, de la créativité et de la fertilité dans la mythologie grecque.

Grégoire – Du grec egregoros, « celui qui veille, qui est vigilant ».

Gualbert – À l’origine un patronyme, « Gualbert » est un prénom unisexe provenant des termes germaniques « wald » et « berht » qui signifient « celui qui gouverne ». Ce prénom peut aussi dire « brillant » ou « illustre ».

Gudjbrandr – Celui qui vient

Gudjfridjr – Celui qui enseigne

Gudjleifr – Celui qui détient la parole

Gudjmundr – Celui qui passe

Guerlain – D’origine germanique, Guerlain vient de ‘ger’, l’épée, et ‘linde’, signifiant doux, tendre.

Guigoz – Celui qui domine les flots

Guilain – Guilain est un prénom masculin d’origine grecque. Il fait partie des dérivés du prénom Gilles. Guilain est tiré du grec aegidios signifiant « égide » ou « bouclier ». Guilain peut également se traduire par « se mettre sous l’égide de ».

Guilhaume – L’homme de coeur

Gustave – D’origine scandinave, Gustave vient de götstaf qui signifie « le soutien des dieux ».



Guy – Du germain wid, « forêt ». Guy est un prénom très répandu en Europe, à part en Angleterre où il est maudit. C’est en effet le prénom d’un comploteur qui voulait faire sauter le parlement britannique. Saint Guy, compagnon de saint François d’Assise, fonda un couvent en Toscane. Les Guy sont fêtés le 12 juin. Ses dérivés : Guyot, Guido, Gui, Gwig.

Gwenegan – Provenant du celte « gwen » et « gal », ce prénom masculin signifie « bravoure », « heureux » et « blanc ».

Gédéon – Le prénom Gédéon vient du mot hébreu « guideone » qui veut dire « saison de chance ».

Gérard – Du germain ger, « lance, pique », et hard, « puissant ». Saint Gérard était un militaire qui se fit moine bénédictin à la mort de son père. Il fonda une abbaye à Brogne en Belgique et en réforma d’autres à la demande du comte de Flandre. Les Gérard sont fêtés le 3 octobre. Ses dérivés : Gerhardt, Gérardin, Garret, Girard.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par H

Hadriel – En hébreu, le prénom Hadriel signifie « la majesté de Dieu » ou « la splendeur de Dieu ».

Hadrien – Dérivé d’Adrien, du latin Adrianus, nom d’une famille romaine originaire de la ville d’Adria, à qui la mer Adriatique doit aussi son nom.

Hallvardjr – Celui qui domine les flots

Haluk – Haluk est un prénom masculin signifiant « bonne nature » en turc.

Han – Han signifie ‘le bâtisseur’ en chinois

Hantz – De style à la fois scandinave et germanique, Hantz ou « Hans » est le diminutif de « Johannes » ou de « Jean » en français.

Hector – Du grec eichen, « diriger ». Dans l’Iliade d’Homère, Hector est un héros et chef d’armée troyen. Epoux d’Andromaque et frère de Pâris, il périt par l’épée d’Achille.

Heinrick – Heinrick signifie « maison » et « roi » en germanique.

Heintz – Le prénom Heintz est issu des mots germains « heim » (maison ou foyer) et « rik » (roi). Il signifie le « foyer du roi » et symbolise la force ou la robustesse.

Heinz – Heinz est un prénom tiré des racines heim signifiant « maison » et rik se traduisant par « roi ». Il peut s’agir d’un diminutif de Heinrich apparenté à Henri.

Hendrick – Dérivé d’Henri, Hendrick est constitué des racines germaniques heim et rik, se traduisant respectivement par « maison » et « roi ».

Heni – Heni est un prénom d’origine hébraÏque et maori. Peu importe la culture et la région du monde dans lequel ce prénom est utilisé, Heni signifie « Dieu est miséricordieux » ou « Yaweh est bienveillant ». Dans la culture indienne, ce prénom peut aussi signifier « couronne ». Heni est une variante du prénom féminin « Jane ».

Henri-paul – Celui qui vit dans deux éléments

Henri – Du germain heim, « maison, foyer », et rik, « puissant ».

Herley – L’homme qui cherche

Hermand – Plutôt rétro, Hermand est un prénom masculin étroitement lié au prénom « Armand ». Tous deux proviennent des termes germaniques « hart » et « mann », signifiant respectivement « fort » et « homme ». Hermand peut aussi signifier « armée » et « joyeux », selon les termes « hari » et « mand ».

Hermant – Tout comme Hermand et Hermande, Hermant est une variante du prénom germanique « Hardman » dont l’étymologie est « armée joyeuse » ou « homme fort » selon les différents dialectes.

Hermenegilde – Celui qui domine les flots

Hernan – Diminutif de « Hernando », prénom espagnol issu de la culture wisigothique, Hernan porte également les racines germaniques de « Hernán ». Ce prénom masculin latinisé provient du prénom composé « Fard-nanth », signifiant « doux voyageur » ou « pèlerin spirituel ». Hernan peut également être utilisé comme patronyme d’origine teutonique-gothique.   En anglais, Hernan est une expression utilisée pour décrire un homme qui se prend pour un héros et qui se bat pour le bien-être d’autrui.

Hervey – Variante anglo-saxonne de Hervé, Hervey est inspiré des termes celtes haer et bev, se traduisant respectivement par « fort » et « ardent ».

Hilarion – Hilarion est un prénom tiré du terme latin hilaris se traduisant par « joyeux » ou « gai ».

Honorius – Celui qui brille

Horace – Étymologiquement, le prénom Horace dérive du latin Horatia, nom noble adopté jadis par une famille romaine.

Hrodjgar – Celui qui juge

Hroerekr – Celui qui passe

Hubert – Du germain ‘hug’, intelligence, et ‘bert’, brillant. Tombé aux oubliettes au XVIIe siècle comme bon nombre de prénoms du Moyen Age, Hubert refait surface dès la fin du XIXe siècle. Il est même tendance pendant les années folles… Il est toujours d’actualité dans les milieux chics.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par I

Iago – Le prénom Iago est un dérivé de Jacques ou Jacob. Dans la langue hébraïque, il signifie « talon ».

Igin – L’homme sombre

Illan – Prénom masculin relativement rare, Illan signifie « jeune » ou « jeunesse » en latin.

Imbert – Imbert est un prénom masculin devenu patronyme. Ce prénom issu de l’ancien germanique peut signifier « immense », « immensité », « lumineux », « lumière » ou « brillant ». Certaines sources relatent que ce surnom proviendrait de l’ancien français « Ysambar », dont les formes contemporaines sont « Isabert » en Allemagne et « Imbert » en Angleterre.

Indy – Il vient d’Indiana qui signifie « divin » en latin.

Ingo – Comme « Inga » et « Ingeborg », « Ingo » vient de la mythologie germanique et décrit le dieu et le protecteur de la fertilité féminine, « Ing ». Ce prénom masculin peut aussi signifier « issu de » ou « fils de ». « Ingo » signifie également « protégé par Yngvi », qui est la divinité principale des « Ingvaeones ». « Ingo » est très probablement une autre appellation du dieu germanique « Freyr ».

Ioannis – Ce prénom masculin est la transcription grecque moderne de « Ioannes » ou plus communément « John » ou « Jean ». Dérivé de l’hébreu « Yochanan », il signifie « Yahweh est miséricordieux ». « Ioannis » est également inspiré de deux personnages bibliques du nouveau testament : « Jean le baptiste » fervent compagnon de Jésus-Christ et l’apôtre Jean, auteur de la révélation.

Isaac – De l’hébreu yitsh’a voulant dire « il rira ».

Isao – Dans la langue japonaise, le prénom Isao signifie « mérite ».

Isas – De son origine japonaise, le prénom Isas signifie « celui qui mérite » ou « digne ».

Isidore – Du grec ‘isis’, nom d’une divinité égyptienne, et ‘doron, cadeau. Saint Isidore (560-636) était archevêque à Séville. Très érudit, il est à l’origine de nombreux ouvrages, dont une encyclopédie de la culture antique. Sa fête : le 4 avril.

Ismaël – De l’hébreu ychmaël signifiant « Dieu entend ».

Ivo – Dérivé d’Yves, du germanique iv, « l’if ». Saint Yves était un prêtre et un juge ecclésiastique au tribunal de Rennes. Il est prédicateur dans plusieurs paroisses et devient un conseiller spirituel. Sa maison deviendra même un abri pour les pauvres. Il est le patron des avocats et des notaires. Sa fête : le 19 mai.

Iñaki – Forme basque d’Ignatius, ce prénom masculin signifie ‘feu’.  C’est un dérivé du prénom Ignace en français, Ignacio en espagnol et Ignazio en italien. Il peut également remplacer les prénoms Eneko et Iñigo.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par J

Jacquesme – Celui qui passe, celui qui écrase

Jared – Jared provient de l’hébreu yered, se traduisant par « Yahvé fera descendre sa grâce ».

Jason – En grec, Jason signifie «le guérisseur». L’origine de ce prénom est controversée. Jason est ce héros grec parti conduire les Argonautes à la conquête de la Toison d’or. Aidé par Athéna, il revint victorieux et épousa Médée. Mais il serait aussi la transcription grecque, dans la Bible, de Joshua, un ami de l’apôtre Paul. Jason a débarqué en France via l’Amérique, et a connu un beau succès dans les années 2000.

Jauris – Dérivé de Joris, donc de Georges, ce prénom grec est inspiré de l’ancienne expression « geôrgios » utilisée pour désigner les agriculteurs. Ce prénom masculin est composé de « gê » et de « ergon » signifiant « terre » et « travail » respectivement.

Jazil – Ce prénom masculin variante de « Jazeel » peut signifier « généreux », « abondant », « merveilleux » ou « éloquent ».

Jean-baptiste – Celui qui prend



Jean-charles – Celui qui porte la flamme

Jean-claude – Celui qui se cache

Jean-joseph – Celui qui triomphe

Jean-louis – Celui qui chante la vie

Jean-marc – Celui qui vit dans deux mondes

Jean-marie – Celui qui porte le monde

Jean-maurice – Celui qui mord

Jean-paul – Celui qui passe, celui qui écrase

Jean-prime – Celui qui porte la vie, qui conduit la vie

Jelis – Variante masculine de « Jelissa », ce prénom masculin très rare d’origine arabe peut signifier « ami » ou « compagnon ».

Jeson – Le prénom Jeson vient du grec lasôn et se traduit par « guérison » ou « Dieu sauve ».

Jessen – Utilisé à la fois comme prénom et comme patronyme, le prénom Jessen est surtout utilisé au Danemark et vient de l’hébreu « Yaakov » qui signifie « celui qui descend de ». Dans les récits bibliques, Jacob, une des variantes de Jessen, était le frère jumeau d’Esau qui prit avantage de la faim de son frère pour le convaincre de lui laisser sa part d’héritage. James et Jack sont des formes contemporaines de Jessen. En danois, « Jessen », plus populaire comme nom de famille, signifie « fils de Jes », équivalent de « Ioannes » ou de « John ».

Jocelin – Variante de Joseph, Jocelin provient de l’hébreu yôsep, se traduisant par « Yahvé ajoutera ». En considérant son ascendance germanique, Jocelin est constitué des termes gaux et lind, signifiant respectivement « prince » et « doux ». C’est un prénom mixte.

Joseph-julien – Celui qui vient

Joseph – De l’hébreu Yosseph voulant dire « Dieu ajoutera » (un fils).

Jules – Du romain oulos, ‘entier, à l’état naturel’. L’empereur romain Jules César laissa quelques traces de son occupation de la Gaule, et notamment son prénom. Mais il fallut attendre le XIXe siècle pour qu’il s’impose.

Justin – Du latin justus, « juste, raisonnable ».

Justinien – Le prénom Justinien vient du terme latin justus, signifiant « raisonnable » ou « juste ».

Liste des prénoms rares de garçon commençant par K

Karanteg – Du breton «carantoc» qui signifie affectueux, ami. Saint Karadeg fut un disciple de saint Patrick et évangélisa la Bretagne au Ve siècle. Sa fête : le 16 mai.

Keola – Prénom mixte. Le mot ‘keola’ signifie vie en hawaïen. Ce prénom hawaïen est rare en France. Une idée originale pour votre bébé. Sa fête : pas de date de fête connue.

Kery – Dérivé de Kerry, le prénom Kery signifie « hommes aux cheveux noirs ».

Kevan – Kevan est un prénom masculin provenant du vieux gaélique « caomhghin », signifiant « de bonne race, d’heureuse naissance ». Les racines éminemment irlandaises de Kevan n’ont pas freiné la popularisation de ce prénom en Grande-Bretagne entre les années 1960 et 1965. Il fut également très populaire ailleurs en Europe vers les années 1980. Ce prénom connaît une grâce plutôt inattendue en France.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par L

Laureat – Celui qui tient les eaux de la terre

Laurens – Dérivé du latin laurus, le prénom Laurens signifie « laurier ».

Leo paul – L’homme inquiet

Louis-philippe – L’homme de coeur

Louis – Du germain ancien ‘lods’, illustre, et ‘wig’, combattant, Hlodwig devint Ludwig et en franc Clovis, avant de se transformer en Louis. D’abord réservé aux rois, il se démocratise dès le XVIIe siècle et est de plus en plus attribué.

Louison – Prénom mixte. Diminutif de Louis (ou Louise), du germanique «hold», illustre, et «wig», combat, ce prénom est aujourd’hui aussi bien donné aux filles ou aux garçons, même si, au XVIIe, il était plutôt féminin. Le saint patron de ce prénom, le roi Louis IX, plus connu sous le nom de saint Louis (1215-1270), fut un modèle de charité et de courage. Il mourut en croisade à Tunis, en 1270.   Sa fête : le 25 août. Des Louison célèbres : le cycliste Louison Bobet, la comédienne Louison Roblin. Ses dérivés : Louis, Louise, Aloïs, Clovis, Gino, Lew, Lewie, Lewis, Lloyd, Ludwig, Luigi, Luis, Louisette…

Luc – Du latin « lux », lumière, ou du prénom grec Leukos.

Lucien – Lucien est un dérivé de Luc. Il vient du latin lux, ‘lumière’. Dans l’Antiquité, on nommait ainsi les petits garçons nés à l’aube… Les Lucianus étaient membres d’une grande famille romaine du Sud de l’Italie.

Luiz – Forme hispanique de Louis, Luiz est issu du germain ancien «lods», illustre, et «wig», combattant, ce qui veut dire « illustre au combat ».

Lyonel – Variante de Léon, tiré du latin leo, Lyonel signifie « lion ».

Léandre – Du grec ‘leandros’, homme de son peuple. Dans la Grèce antique, Léandros fut un nom assez répandu. Saint léandre (548-596), né à Carthagène, fut évêque de Sicile. Sa fête : le 28 février. Ses dérivés : Leander, Leandro, Léand, Léandri.

Léon – Du latin leo, « lion ». Utilisé dès l’Antiquité, le prénom a connu son heure de gloire à la fin du XIXIe siècle. Aujourd’hui, il revient, porté par Léo. C’est le prénom du fils de Jamel Debbouze. Saint Léon, également Léon Ier, réunit le concile qui attribua à la Vierge Marie le titre de « Mère de Dieu ». C’est également lui qui a persuadé Attila de retirer ses troupes d’Italie. Sa fête : le 10 novembre. Des Léon célèbres : Léon Gambetta, Léon Blum, Léon Zitrone, Léon Trostski, Léon TolstoÏ…Ses dérivés : Léo, Léonce, Léons, Lenny, Léontin, Léonie, Léone…

Léonard – Du germanique leonhard, ‘fort comme un lion’.

Léonce – Du latin leo, lion. Saint Léonce de Tripoli est un martyr du Ive siècle. En garnison à Tripoli au Liban, il fut fut décapité car il prêchait l’évangile. Sa fête : le 18 juin.

Léopold – Du germain liut signifiant « peuple » et bald voulant dire « audacieux »

Liste des prénoms rares de garçon commençant par M

Majoric – L’homme au bâton, celui qui frappe

Malko – L’homme sombre

Manfred – Forme allemande d’Alfred, Manfred est constitué des racines germaniques al et frido. Il signifie « homme pacifique ».

Marc – Du latin marcus, dérivé du dieu de la guerre Mars. Ce prénom était très présent dans l’Empire romain, notamment avec l’empereur Marc-Aurèle. Saint Marc était l’un des quatre évangélistes du Nouveau Testament, disciple de saint Pierre, qui vit l’arrestation du Christ au mont des Oliviers. Il est le saint patron de la ville de Venise. Les Marc sont fêtés le 25 avril. Ses dérivés : Marcel, Marcus, Marco, Marcellus, Marciano.

Marcel – Du latin marcus, qui veut dire ‘consacré à Mars, dieu romain de la guerre.   Marcel était un prénom très populaire au XIXe siècle et il revient aujourd’hui porté par la vogue des prénoms rétro. C’est le prénom du fils de Christophe Maé et aussi du fils de Marion Cotillard et Guillaume Canet. Saint Marcel fut un pape du IVe siècle qui tenta de réorganiser l’Eglise. Sa fête : le 16 janvier. Des Marcel célèbres,  les écrivains Marcel Proust, Marcel Aymé et Marcel Pagnol, le boxeur Marcel Cerdan, les comédiens Marcel Marceau et Marcel Béliveau, le cinéaste Marcel Carné, l’homme de lettres et peintre Marcel Duchamp, … Ses dérivés : Marcellin, Marceau, Marcelo, Marcelle, Marceline…

Marius – Patronyme romain qui dérive du nom du dieu de la guerre, Mars. Pour nous, surtout si l’on est du sud, le plus célèbre Marius est celui de Pagnol. Il doit aussi sa célébrité à un général, oncle de Jules César, qui sauva Rome de l’invasion des Teutons. C’est en Italie, à la Renaissance, que Marius fut redécouvert et rapidement transcrit en ‘Mario’. Au IIIe siècle, saint Marius était un noble né en Perse qui se convertit au christianisme et vint à Rome avec sa famille pour vénérer les tombeaux des Martyrs et fut martyrisé avec femme et enfants pour sa foi. Les Marius sont fêtés le 19 janvier. Ses dérivés : Mario, Marios.

Martin – Vient du latin martinus, de Mars, dieu de la guerre.

Marx – Celui qui entraîne, qui commande

Mathias – De l’hébreu matityahou, « don de dieu ». C’est l’un des multiples dérivés de Mathieu. Le prénom Mathias vient des termes hébreux matith et yâh se traduisant par « don de Dieu ».

Mathurin – Du latin maturus, « l’homme mûr ». Saint Mathurin était invoqué pour guérir les fous et les épouses aigries. Il est le saint patron des bouffons, ancêtres des comédiens. Les Mathurin sont fêtés le 1er novembre. Ses dérivés : Mathurine, Thurin, Maturo, Matilin, Mathérin.

Maurice – Maurice est issu du terme maurus traduit par « sombre » ou « foncé » et désigne le peuple des Maures.

Maxence – Du latin maximus, ‘le plus grand’.

Maximer – Celui qui attend



Mederil – L’homme sur ses deux jambes

Melchior – Le prénom Melchior est issu de l’hébreu melech signifiant « roi ».

Meng – Meng signifie ‘féroce, vigoureux’ en chinois.

Meride – L’homme qui dort au soleil

Mewann – L’homme qui bondit

Miles – Prénom rare d’origine anglo-saxonne, Miles est un prénom apparu au XIIe siècle en Angleterre, du latin miles, qui signifie soldat.

Milow – L’homme du feu

Mirgal – Celui qui vit dans deux éléments

Miville – Celui qui porte la flamme

Moana – Prénom masculin en Polynésie et mixte en métropole. Moana signifie océan, calme du lagon en polynésien et enfant en maori. C’est un joli prénom, encore rare, mais qui se développe lentement depuis une quinzaine d’années. Pas de date de fête connue. Pourquoi pas avec Océan(e) le 7 février ? Saint Océan était un Romain converti au christianisme et martyrisé en 320 en Lydie, la Turquie actuelle.

Morris – Morris est aux Anglais ce que Maurice est aux Français. Tous deux dérivent du terme latin maurus désignant la population berbère du Maghreb.

Mozart – Celui qui chante la vie

Liste des prénoms rares de garçon commençant par N

Nappoleon – Celui qui vit dans deux mondes

Nathan – De l’hébreu nathane, son étymologie signifie ‘Dieu a donné’. Ce prénom apprécié aux Etat-Unis connaît une forte progression en France. Il vous plaît ?

Nathanaël – De l’hébreu natha et el, il signifie effectivement ‘dieu donne’.

Nephtali – Celui qui porte le monde

Ning – Ning signifie en chinois ‘tranquille, calme’.

Noël – Du latin natalis, qui signifie « la naissance », évoquant ainsi celle du Christ. Ou de l’hébreu immanouel, ‘Dieu est avec nous’. C’est l’Eglise qui décide en 353 que la naissance de Jésus serait fêtée le 25 décembre. Jusqu’à cette date, Noël était célébré le jour de l’Epiphanie.

Numa – Le prénom Numa vient du latin « numidiae » qui veut dire « agréable, beau ». Ce prénom vient également du grec « nomos » qui signifie « la loi ». Numa est un prénom d’origine latine, à l’origine de la ville de Rome. Ce prénom est rare et est devenu un prénom provençal que l’on retrouve aussi en Suisse.

Néven – Dérivé de Neven, du mot ‘nenv’, qui veut dire ciel en breton. Ce joli prénom déjà connu au Moyen Age est aussi parfois donné à des filles et porté comme nom de famille. Il reste rare. Sa fête : le 6 avril pour honorer Célestin I qui fut pape de 422 à 432 et se montra soucieux de défendre l’église et d’étendre ses frontières.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par O

Octave – Octave vient du latin ‘octavius’, qui signifie le huitième. Dans l’Antiquité, il était le patronyme d’une grande lignée romaine – la gens Octavia – dont l’empereur Auguste fut issu. Autre piste, plus ésotérique, celle de la correspondance avec le chiffre huit symbolisant l’harmonie. Le nom d’Octavius était donné à Rome aux enfants occupant la 8e place dans la fratrie. Octavie était le prénom de la femme de l’empereur romain Néron. Octave et Octavie étaient des prénoms très courants au XIXe siècle. Saint Octave fut au IIIe siècle un soldat romain converti au christianisme et persécuté sous Doclétien. Sa fête : le 20 novembre. Des Octave célèbres : les écrivains Octave Feuillet et Octave Mirbeau, le pédagogue Octave Gréard, l’aviateur Octave Chanute, le scénariste de BD Octave Joly…Ses dérivés : Octavien, Octavie, Octavian Octavienne…

Oscar – De la divinité germanique Ans, et de gari, ‘la lance’, signifie ‘guerrier protégé par les dieux’. Saint Oscar ou Anschaire était un moine picard bénédictin missionnaire, évêque de la ville de Brême. Il acquit une réputation de faiseur de miracle avant sa mort en 635. Ce prénom était à la mode au XIXe siècle dans la bonne société anglo-saxonne. C’est le prénom du fils de l’ex-Miss France Sylvie Tellier. Il a été porté par deux rois de Suède et de Norvège. Sa fête : le 3 février. Ses dérivés : Ansgaine, Ansgar, Ocky, Osgar, Ossy. Des Oscar célèbres : l’écrivain Oscar Wilde, l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, le styliste Oscar de la Renta, le footballeur Oscar Ramirez…

Ospice – Celui qui enseigne

Ossia – De l’hébreu ‘hosea’ qui signifie le sauveur, c’est un prénom que l’on trouve principalement en Russie. Ossia est aussi un terme utilisé en musique. Sa fête : le 9 septembre. Son dérivé : Iossi.

Ovila – Celui qui passe

Liste des prénoms rares de garçon commençant par P

Paega – L’homme sur ses deux jambes

Paris – Personnage mythologique. Dans l’Iliade d’Homère, Pâris est un jeune prince troyen, fils de Pryam et d’Hécube. C’est lui qui déclencha la guerre de Troie en enlevant Hélène, la femme du roi de Sparte Ménélas.

Patrice – Du latin patricius voulant dire « appartenant à la noblesse romaine ». Ce serait la version française du prénom anglophone Patrick.

Patrick-michael – Celui qui juge

Patrick-vincent – L’homme qui s’attache, l’homme du foyer

Paul-henri – L’homme du feu

Paul – Du latin ‘paulus’, petit.

Peter-alexander – L’homme inquiet

Pharrell – Celui qui tire, celui qui entr’ouvre

Philadelphe – Celui qui sourit

Philbert – Philbert tire ses origines des mots germains fili et berht se traduisant respectivement par « beaucoup » et « brillant ».

Philiber – Philibert est composé des racines germaniques fili et berht, se traduisant respectivement par « beaucoup » et « brillant ».

Philippe – Du grec philos, « ami », et hippos, « cheval », il signifie celui qui aime les chevaux. On ne le sait pas souvent, mais ce fut aussi un prénom de filles jusqu’au XVIIIe siècle !

Philéas – Philein est le mot grec pour le verbe ‘aimer’. Phileas Fogg est, bien sûr, le héros délicieusement british du Tour du monde en 80 jours de Jules Verne. Saint Phileas fut évêque à Alexandrie au IVe siècle et mourut en martyr. Philéas est un choix original. Les Philéas sont fêtés le 4 février.

Philémon – Le prénom Philémon est inspiré des termes grecs philein et monos se traduisant par « aimer » et « seul ». Par extension, ce prénom est rattaché au sens de « ami unique ». Il peut également signifier « qui aime la lune » dans une autre interprétation.

Pierre – Issu du grec petros, ‘le roc’. D’innombrables saints et célébrités ont porté ce prénom, mais on garde en mémoire l’histoire de ce pêcheur de Galilée, Simon, rebaptisé Pierre par Jésus : ‘Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise’… A la mort du Christ, il devint le premier évêque de Rome où il mourut crucifié, sous Néron. Ce prénom, ou l’un de ses nombreux dérivés, vous plaira peut-être. Les Pierre sont fêtés le 29 juin. Ses dérivés : Pedro, Peer, Pereg, Perek, Peres, Perez, Perig, Perrin, Perron, Perryn, Pet, Peter, Petr, Petro, Petru, Petrus, Pier, Pierce, Pierino, Piero, Pierrick, Pierrot, Piers, Pieter, Pietre, Pietro, Piotr, Périn.

Pol Aurélien – Vient du vieux breton «tut», le peuple, et «uual», valeureux. Saint Tugdual était un moine gallois venu évangéliser la Bretagne au cours du VIe siècle. Il s’y installa et y fonda le monastère de Tréguier. La légende raconte qu’il était pape et qu’un cheval ailé l’aurait ramené de Rome à Tréguier après deux années de pontificat. Si vous aimez les prénoms celtes, il pourrait vous tenter ! Sa fête : le 30 novembre.

Polycarpe – Celui qui monte le cheval

Prospere – Celui qui tire, celui qui entr’ouvre

Liste des prénoms rares de garçon commençant par Q

Quincy – Quincy est un prénom anglo-saxon d’origine latine. Forme anglo-saxonne de Quentin, Quincy vient du latin quintus signifiant « cinquième ». Dans la tradition romaine, il était d’usage de prénommer Quentin le cinquième enfant.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par R

Raphaël – De l’hébreu rephaël, ‘Dieu a guéri’. Depuis les années 60, une certaine stabilité confère à ce prénom un aspect classique apprécié. Séduit pour votre angelot ?

Raynold – L’homme du feu

Real – L’homme sombre

Reymond – La fleur secrète de la Terre

Robert – Robert est constitué des racines germaniques hrod et behrt, se traduisant respectivement par « gloire » et « brillant ».

Roderick – Dérivé de Rodrigue, Roderick est composé des racines germaniques hrod et rik, se traduisant respectivement par « gloire » et « roi ».

Roger – Du germanique ‘hrod’, victorieux, et ‘gari’, la lance, Roger signifie lance victorieuse et par extension glorieux guerrier. C’était un prénom très répandu au Moyen Age et au XIXe siècle en France, en Allemagne, en Italie et en Angleterre. En France, il a connu son heure de gloire entre 1900 et 1940 où il fut l’un des prénoms les plus attribués. Ce n’est plus le cas aujourd’hui… Saint Roger était évêque de Canosa en Italie dans les Pouilles au XIIe siècle. Sa fête : le 30 décembre.

Rostand – Celui qui vit dans deux mondes

Rudolph – Dérivé de Rodolphe, Rudolph est constitué des racines germaniques hrod et wulf, se traduisant respectivement par « gloire » et « loup ».

Liste des prénoms rares de garçon commençant par S

Samuel – De l’hébreu chmouël ou shemu’el, ‘son nom est Dieu’. Le prophète Samuel prit la tête du peuple d’Israël et lutta victorieusement contre les Philistins. Il a aussi été surnommé ‘faiseur de roi’. En effet, âgé, sous la pression du peuple, il instaura la royauté, d’abord au bénéfice de Saül, puis de David. Sa fête : le 20 août. Ses dérivés : Sammy, Sam, Sammel, Sameli, Zamel.

Servais – L’homme du feu

Shan – Prénom mixte, Shan signifie ‘corail’ en chinois.

Sihat – Celui qui mord

Silas – Dérivé de Sylvain, du latin silvanus, « dieu de la forêt ». Sylvanus était l’un des surnoms du dieu romain Mars. Saint Sylvain était un évêque de Gaza, en Palestine, sous le règne de l’empereur Dioclétien au IVe siècle. Il fut condamné aux mines avant de subir le martyr. Sa fête : le 4 mai.

Silvère – Le prénom Silvère vient du mot latin silva signifiant « forêt ».

Simon – De l’hébreu shim’ôn, « Dieu a entendu ». Simon était le véritable nom de l’apôtre Pierre, qui fut surnommé ainsi par le Christ lui-même. Un autre Simon, surnommé le Zélote, partit évangéliser la Perse, où il subit le martyr. Les Simon sont fêtés le 28 octobre. Ses dérivés : Simone, Siméon, Sim, Simmer.

Siméon – Dérivé de Simon. De l’hébreu shim’ôn, « Dieu a entendu ». Simon était le véritable nom de l’apôtre Pierre, qui fut surnommé ainsi par le Christ lui-même. Un autre Simon, surnommé le Zélote, partit évangéliser la Perse, où il subit le martyr. Sa fête : le 28 octobre.

Somarlidjr – Celui qui tire, celui qui entr’ouvre

Song – Le prénom Song en chinois fait référence au chêne (l’arbre).

Sony – Sony est d’origine anglo-saxonne, il signifie ‘celui qui prend’.

Stanislas – Issu du verbe slave stan, ‘se dresser’, et du substantif slawa, ‘la gloire’, ce prénom désigne celui qui se tient debout pour recevoir l’admiration de tous. Stanislas fut un prénom très apprécié, particulièrement en Pologne où il fut porté par de nombreux princes. Il apparaît en France au XVIIIe siècle, peut-être sous l’influence de Stanislas Leszczynski (1677-1766), roi de Pologne et beau-père de Louis XV. Il vous plaît ? Les Stanislas sont fêtés le 11 avril. Ses dérivés : Stan, Stani, Stanley.

Swann – Dérivé de Swan, prénom mixte. Pour certains, il vient du mot swan, qui signifie cygne en anglais, pour d’autres c’est aussi la forme slave du prénom Solenne. Sa fête : le 25 septembre avec Solenne. Saint Solenne fut évêque de Chartres (morte en 533).

Swidjhun – Celui qui prend

Sylvio – L’homme qui bondit

Liste des prénoms rares de garçon commençant par T

Telesphore – Celui qui cache le feu

Tenephore – Celui qui vient

Thadee – Celui qui détient la parole

Thadée – Le prénom Thadée a une origine incertaine. Il pourrait venir de l’araméen (la langue du Christ) ‘taddai’ signifiant courageux, ou du grec ‘theodotos’, donné par Dieu.

Theodose – L’homme sur ses deux jambes

Théophane – Théophane vient du grec ‘theos’, Dieu, et ‘phainen’, paraître. C’est un prénom rare qui pourrait séduire les parents à la recherche d’originalité.

Théophile – Du grec theos, ‘dieu’, et philein, ‘aimer’, le prénom Théophile peut signifier à la fois ‘celui qui aime Dieu’ et ‘celui qui est aimé de Dieu’. Ce prénom attribué dès le début de l’ère chrétienne a connu un vif succès vers 1900. Il revient aujourd’hui porté par Théo. Saint Théophile était un soldat romain en garnison à Alexandrie au IIIe siècle. Avec quatre amis, il délivra un pauvre homme torturé parce qu’il était chrétien. Cette audace lui valut une grande réputation et donna du courage à la communauté chrétienne d’Egypte. Sa fête :  le 20 décembre. Des Théophile célèbres : l’écrivain Théophile Gaultier, l’astrologue Théophile d’Edesse, le poète Théophile de Viau, le sculpteur Théophile Barrau, le fondateur des Galeries Lafayette Théophile Bader…Ses dérivés : Teofil, Teofilo, Theophil…

Tibere – Celui qui passe, celui qui écrase

Téophile – Variante de Théophile, Téophile est composé des termes grecs théos et philein, signifiant respectivement « Dieu » et « aimer ».

Liste des prénoms rares de garçon commençant par U

Ulrick – Celui qui juge

Uriel – De l’hébreu uri’èl, « Dieu est ma lumière ». Uriel est un prénom biblique, souvent mentionné dans l’Ancien Testament. Il est l’un des sept archanges majeurs de l’Eglise orthodoxe. Son dérivé : Urielle.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par V

Vasco – Vasco est tiré du terme italien médiéval Velasco se traduisant par « la corneille » en basque.

Vital – Du latin ‘vita’, qui signifie la vie. Il a donné vitalité

Vulphy – Celui qui porte le monde

Liste des prénoms rares de garçon commençant par W

Wannick – Celui qui brille

Wilfred-philibert – Celui qui vit dans deux éléments

Wilfridj – Celui qui règne sur la terre

Willem – Le prénom Willem est la variante germanique de Guillaume. Il est tiré des racines wil et helm signifiant respectivement « volonté » et « casque ».

Willibrod – Celui qui domine les flots

Woody – Qu’il soit un prénom à part entière ou un diminutif de Woodrow, Woody est inspiré du terme wood désignant le bois en anglais.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par X

Xian – Xian signifie ‘compétent’ et ‘sophistiqué’ en chinois.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par Y

Ynaween – Celui qui soutient le monde

Youen – Forme celte du prénom Yves, du germanique iv, désignant l’if (l’arbre), voilà un prénom qui plaît surtout en Bretagne. Sa fête : le 19 mai.

Yuan – Yuan signifie ‘Original’ en chinois.

Yuma – Ce prénom original signifie ‘fils du chef’ chez le peuple Yuman au Mexique

Yvon – Diminutif d’Yves, issu comme lui du germanique iv, « l’if », le bois dont on fabrique les archers. Si Yvon, comme Yves, s’est ancré en Bretagne, c’est grâce au renommé saint Yves de Kermatin, né à Tréguier, juge au tribunal ecclésiastique de Rennes. Réputé pour son impartialité, il est le patron de tous les hommes de loi. Sa fête : le 19 mai.

Liste des prénoms rares de garçon commençant par Z

Zaven – Prénom d’origine iranienne, Zaven vient de zaw, qui signifie ‘aide’. C’est un prénom que l’on rencontre principalement en Arménie. En France, il est plutôt rare.

Les meilleurs cadeaux qu'il vous faut: