Prénoms de fille rares

Liste des prénoms rares de fille commençant par A

Adelia – Adelia est un prénom féminin d’origine germanique. Adal est un mot allemand qui signifie « noble ».

Adelice – Forme bretonne d’Adélaïde, Adelice est constitué des racines germaniques adal et hild. Ce prénom signifie « noble combattante. ».

Adelyne – Dérivé d’Adeline, Adelyne provient du germain adal signifiant « noble ».

Adèle – C’est le retour d’Adèle, porté sans doute par la chanteuse anglaise. Ce prénom qui fut à la mode au XIXe siècle vient du germanique adal, qui signifie « noble ».

Adélie – Du germain adel, « noble »Ce prénom est une variation d’Adèle. Adélie est aussi le nom d’une terre de l’Antarctique, baptisée ainsi par l’explorateur Dumont d’Urville en hommage à sa femme. Les Adélie sont fêtées le 24 décembre. Ses dérivés : Adèle, Adelia, Aline.

Aeliana – Celle qui entoure

Aelys – Aelys signifie « de noble lignée ».

Aemilia – Le secret du sang

Aemiliana – Celle qui amasse



    Chambre

Agentine – Celle qui survole

Aglaé – Du grec aglaia qui signifie ‘rayonnante de beauté’. Envie d’originalité ? Voici Aglaé ! C’est le nom de la plus jeune des trois Grâces de la mythologie grecque qui personnifiaient ce qu’il y a de plus séduisant chez la femme. Aglaé passait pour exercer une sorte de fascination sur ceux qui croisaient son chemin. Sainte Aglaé était une martyre du IVe siècle. Sa fête : le 14 mai. Des Aglaé célèbres : la chanteuse canadienne Aglaé, la sculptrice grecque Aglaé Libéraki, le personnage de la série TV Aglaé et Sidonie…Ses dérivés : Aglaia, Agénor.

Aiko – Composé de ‘ai’, l’amour, et ‘ko’, l’enfant, voilà un joli prénom qui signifie enfant chérie. C’est celui qu’ont donné le prince Naruhito, fils aîné et héritier de l’actuel empereur du Japon Akihito, et son épouse Masako à leur fille en 2001. Sa fête : pas de date de fête connue.

Aimée – Aimée vient du latin amare, « aimer ». Ce prénom, à la signification évidente, renvoie à Dieu, soit « aimé de Dieu ». Ce prénom est rare en France, mais pourrait bien profiter de la vague rétro. Il a une certaine popularité aux Etats-Unis, où il se prononce Amy.

Airelle – Airelle provient du nom d’un arbuste de la famille des éricacées. Il illustre parfaitement le mot germanique « erahrd », qui signifie « honneur » et « fort ».

Albana – Dérivé d’Albane, du latin alba, blanche. Saint Alban fut le premier martyr anglais. Sa fête : le 22 juin.

Albertine – Dérivé d’Albert, le prénom Albertine est d’origine germanique. Il est composé d’’adal’ qui veut dire noble, et de ‘berht’ qui signifie célèbre ou brillant. Très prisé au XXe siècle, ce prénom a peu à peu été oublié… Reviendra-t-il avec la vogue des prénoms rétro ?

Aldea – Celle qui amasse

Alejandra – Alejandra est l’équivalent espagnol d’Alexandra, du grec ‘alexein’, défendre, et ‘andros’, l’homme, le guerrier.

Alena – Le prénom Alena vient de l’hébreu migdal signifiant « tour ». C’est également un dérivé de Magdala et de Madeleine.

Aleth – D’origine latine, Aleth est tiré du mot alitis se traduisant par « qui a des ailes ». Inspiré du mot grec aletheia, ce prénom signifie « la vérité ». En le considérant comme un dérivé d’Elie, Aleth est composé des racines hébraïques el et ish renvoyant au sens de « Dieu est mon Salut ».

Alev – Alev est un prénom féminin d’origine turque. Dans la langue turque, Alev signifie « flamme ».

Alexandrine – Du grec alexein, « défendre », et andros, « l’homme, le guerrier ». Alexandrine la bienheureuse était une vierge clarisse fondatrice du couvent de Foligno en Italie, morte en 1589. Sa fête : le 2 avril ou le 20 mars avec Alexandra.

Alexanne – Le prénom Alexanne est tiré du terme grec alexein, qui veut dire « repousser » ou « protéger ».

Alexe – Alexe est la variante d’Alex, dérivé du prénom grec Alexandros. Constitué des racines alexein et andros, ce prénom signifie « protecteur ».

Alia – Signifie élevé, noble en arabe. Sa fête : le 26 avril avec Alde (noble en germanique). La bienheureuse Alde, en Toscane, se consacra au Tiers Ordre des humiliés et au soin des malades à la mort de son époux. Elle est morte en 1309.

    Sorties

    Les 10 meilleures draisiennes en 2020 : Tableau comparatif et guide d’achat

    La draisienne est un véhicule qui se compose d'un volant, d'un cadre, d'une selle et de roues. La draisienne ressemble au vélo classique, mais elle n'a pas de pédales, et il y a des...


Alicya – Alicya signifie « de noble lignée » dans la langue germanique.

Alis – Le prénom Alis vient des termes allemands adal et haid signifiant « noble » et « lignée ».

Alise – Alise est un prénom d’origine germanique et signifie « noble combattante ».

Aliénor – La plus célèbre des reines à avoir porté ce prénom est sans doute Aliénor d’Aquitaine au XIIe siècle. Après avoir été répudiée par le roi de France Louis VII à cause de son comportement volage, elle se remaria à Henri II Plantagenêt et devint ainsi reine d’Angleterre. Sa fête : le 25 juin avec Eléonore. Sainte Eléonore, épouse du roi d’Angleterre Henri III au XIIIe siècle, se consacra à Dieu dans un couvent de Bénédictines après la mort de son mari. Ses dérivés : Aénor, Elianor, Ellénor, Eléanor, Elénore, Eléonor, Eléonore, Nora, Norah, Noriane.

Alliette – Dérivé d’Elie, Alliette possède une ascendance hébraïque. Cependant, d’autres sources linguistiques confèrent à Alliette une origine gréco-latine. Venant d’aemulus en latin et de haimulos en grec, ce prénom signifierait « émule ». Alliette provient des termes hébreux el et ish, pouvant être transcrit par « Dieu est mon salut ».

Alodia – Du latin alodius, ce prénom féminin signifie ‘propriété. C’est le prénom d’une martyre basque du IXe siècle. Sa fête : le 22 octobre.

Aloïse – Aloïse est un prénom mixte qui possède les mêmes origines et significations que sa forme masculine « Aloïs ». Il signifie « sage ».

Alphonsine – Alphonsine vient des termes germaniques « adal » et « funs » qui veulent dire « noble » et « rapide ».

Amarelys – Celle qui découvre l’âme des êtres et des choses

Amarine – La signification du prénom Amarine n’est pas connue.

Amaëlle – Du vieux breton ‘mael’, signifiant le maître, le seigneur. Saint Maël, au Ve siècle, était le neveu de saint Patrick. Sa fête : le 13 mai à la saint Maël.

Ameleria – Le parfum de la Terre

Amicie – Amicie provient du latin Amatus signifiant « qui est aimé ».

Anathalie – Anathalie est un prénom féminin d’origine latine. Il figure parmi les dérivés du prénom Nathalie. Anathalie est tiré du latin natalis signifiant « naissance ». Nathalie et ses dérivés évoquent tout ce qui est relatif à la naissance en général.

Andrée – Féminin d’André, du grec andros, ‘homme’. Evangélisateur, saint André l’Apôtre, frère aîné de saint Pierre, fut crucifié sur une croix en X, appelée depuis croix de Saint-André. Patron de la Russie et de l’Ecosse, il protège aussi la Bourgogne. Sa fête : le 30 novembre.



    Toilette

    Les 5 meilleures thermomètres pour bébé en 2020 : Tableau comparatif et guide d’achat

    Au cours des premières années de vie, un enfant reste très fragile et il faut surveiller particulièrement avec soin sa santé. Le principal indicateur de la maladie est une fièvre. Pour suivre la température...

Andréline – Andréline est un prénom féminin d’origine grecque. Il s’agit d’un dérivé féminin d’André. Comme André, Andréline vient du grec andros qui se traduit par « homme ». Le suffixe –line évoque la petitesse et la féminité.

Angelie – Angelie est un prénom d’origine grecque, venant d’eggelos qui signifie « le messager » en grec. Le terme peut aussi signifier « pareil à un ange » ou « accompli par un ange ».

Angeline – La femme du silence

Angèle – Angèle est un prénom d’origine grecque. Féminin d’Ange, qui vient du grec eggelos signifiant «le messager», Angèle est devenu angelus en version latine. De plus en plus à la mode, Angèle est un prénom rétro qui se retrouve sous plusieurs formes.

Anièle – Anièle est un prénom féminin d’origine grecque. Anièle provient du grec «agnê» qui signifie « pu

Annette – Diminutif d’Anne, le prénom Annette vient de l’hébreu Hannah qui veut dire « grâce ».

Annie – Annie est un prénom féminin d’origine hébraïque. Annie provient de l’hébreu hannah qui signifie « grâce ». Il s’agit également d’un dérivé du prénom Anne, porté par la mère de la Vierge Marie dans l’évangile.

Antonine – Variante d’« Antoine », le prénom « Antonine » serait tiré du grec « anthonomos » voulant dire « qui se nourrit de fleur ». Par ailleurs, ce prénom serait aussi inspiré du latin « antonius », qui peut se traduire par « inestimable ».

Anya – Anya est un prénom féminin d’origine russe, mais il est également d’usage dans les pays scandinaves et en Slovénie. En russe, anya signifie « grâce ».

Apolline – Du grec ‘apellos’, qui suscite, qui inspire (la création), nom du dieu Apollon, dieu de la lumière et de la beauté, fils de Zeus et de Léto. A la Renaissance, les prénoms antiques furent mis à la mode et Apolline se mit à côtoyer Diane.

Arabelle – Arabelle vient de l’hébreu hannah qui signifie « grâce ».

Ariane – Ariane est un prénom féminin d’origine grecque. D’autres sources linguistiques lui prêtent cependant une origine latine. Ariane provient de deux termes grecs ari et agné signifiant respectivement « très» et « pur ».

Arlinda – Le prénom Arlinda est un diminutif de Charlène et Charlotte. Sa racine karl veut dire « fort » ou « vigoureux ».

Armance – Armance est dérivé du prénom d’origine germanique « Armand » constitué de « hart » (fort) et de « man » (homme). Cette variante du prénom féminin Armande se traduit généralement par « forte » ou « armée ».

Armande – Étymologiquement, le prénom Armande vient de « hart » qui signifie « fort » et de « mann » qui signifie « homme » ou de « hari » armée et « mand » joyeux.



    Éveil

    Les 10 meilleurs écoute bébé en 2020 : Tableau comparatif et guide d’achat

    L’écoute bébé est un gadget moderne, qui est très populaire chez les jeunes parents. Cet appareil est depuis longtemps passé de la catégorie des jouets techniques à la catégorie des articles nécessaires en ce...

Armeline – Armeline est un prénom d’origine celtique construit avec les mots arz et mael signifiant respectivement « ours » et « prince ».

Artéa – Le prénom féminin « Artéa » est issu du terme basque « arta », se traduisant par « arbre » ou « verdure ».

Artémis – Du grec artémia, « santé éclatante ». Dans la mythologie grecque, Artémis était la déesse de la Chasse et l’une des déesses associées à la Lune. Représentée par une biche, un arc et un carquois rempli de flèches, elle est la fille de Zeus et de Léto, et la sœur jumelle d’Apollon.

Athanaise – Athanaise est un prénom d’origine grecque, dérivé de celui de la déesse des arts et de la guerre Athéna, du mot grec qui signifie « l’élue » ou « la favorite ».

Aubérie – Aubérie est un prénom féminin d’origine germanique. Les racines de ce prénom al et berth, signifient « tout » et « brillant ».

Aurore – Aurore tire son origine du latin aureus signifiant « doré ». Aurore vient également du latin aurora signifiant « aurore ». Ce prénom apparut en France à la Renaissance.

Aurélie – Aurélie est un prénom féminin d’origine latine. Ce prénom et ses dérivés font référence à deux grands empereurs : Aurélien, qui restaura l’unité de Rome, et Marc-Aurèle, auteur des Pensées. Aurélie est le féminin d’Aurélien provenant du latin aureus ou aurum traduit par « or, mordoré ».

Aymee – Celle qui saisit, celle qui s’empare

Aziliz – Ce prénom d’origine bretonne se traduit par « noble » ou « de haut rang ».

Aëla – Forme féminine du prénom Aël, forme celte ou bretonne du prénom Ange, du grec èggelos, ‘le messager’. Saint Ange était un prédicateur de Palestine venu évangéliser la Sicile. Il fut tué par un père dont il avait converti la fille en 1220. Sa fête : le 5 mai.

Liste des prénoms rares de fille commençant par B

Baptistine – Le prénom Baptistine est la forme féminine de Baptiste. Il vient du mot « baptizein » qui veut dire « plonger dans l’eau » ou « immerger ».

Barthelemie – Celle qui pique

Barthelemye – Celle qui représente l’équilibre

Baïa – Dans la langue arabe, le prénom Baïa signifie « distinguée » ou « superbe ».

Belise – La femme aux secrets

Belyse – La femme aux secrets

Berthe – Berthe est un prénom féminin d’origine germanique. Il est issu du mot « berht », qui signifie « brillant » et « illustre ».

Berthilde – Variante de Bertile, ce prénom vient des mots germanqiues berht et til et signifie « brillant » et « habile ».

Berthine – La femme du silence

Blanche – Du germanique blank : ‘blanc éclatant’. La renommée de Blanche de Castille, mère de saint Louis, n’est sans doute pas étrangère à la séduction qu’a toujours connue ce prénom. Il fait aujourd’hui une paisible carrière dans les pays latins – tout particulièrement dans les milieux ‘ bon chic’ où il occupe la première place. Sainte Blanche était une Romaine qui paya cher sa conversion au christianisme : elle fut exécutée avec mari et enfant en 290. Les Blanche sont fêtées le 3 octobre. Ses dérivés : Bianca, Blanca, Blancheflor, Branca.

Blandine – Du latin blandus, « flatteur ». Sainte Blandine était une jeune chrétienne originaire de Lyon qui fut jetée dans l’arène avec d’autres esclaves sous Marc-Aurèle, et elle fut la dernière à mourir. Elle est aussi la sainte patronne de la ville de Lyon. Les Blandine sont fêtées le 2 juin. Ses dérivés : Blandin, Blandina, Dina.

Bleuette – Le prénom Bleuette est inspiré du bleuet, la fleur bleue que l’on trouve souvent dans les prés ou les champs de blé.

Bretemette – Celle qui règne sur le ciel et sur la terre

Béatrice – Du latin ‘beatrix’, heureuse, qui rend les gens heureux. Ce prénom est apparu dès le second siècle de notre ère et est vite devenu populaire en Europe, surtout dans les pays latins.

Béryl – Du sanskrit veruliya, qui est le nom d’une pierre précieuse. Dans le vocabulaire iranien, ce prénom renvoie au cristal. Il fait également référence à d’autres pierres précieuses, notamment l’émeraude et l’aigue-marine qui sont des types de béryl. Dans l’Apocalypse de saint Jean, le béryl est la 8e pierre qui orne les fondements de la Jérusalem céleste. Les Béryl sont fêtées le 12 mars. Ses dérivés : Berylle, Berillio, Berylla.

Béthanie – D’origine hébraïque, Béthanie signifie « maison de miséricorde, de grâce et de bénédiction ».

Liste des prénoms rares de fille commençant par C

Calie – Diminutif de Calista, le prénom Calie signifie « la plus belle » selon son sens d’origine en grec.

Calypso – Du grec kalux, « calice d’une fleur ». Cette fleur d’Asie fut, au XIXe siècle, le symbole de réussite des « femmes légères ». Dans la mythologie grecque, fille du dieu Océan et de Thétys, Calypso était une nymphe considérée comme la reine de l’île mythique d’Ogygie, où elle recueillit Ulysse, qu’elle tenta de séduire en vain. Les Calypso sont fêtées le 10 novembre.

Candice – Candice vient du latin candidus signifiant « blanc ». Ce prénom est dérivé de Candace, un ancien titre dynastique éthiopien faisant référence à la mère du roi. C’est à la base un adjectif qui évoque l’innocence.

Cannelle – Du latin cannula, « petit roseau ». La cannelle est l’écorce d’un arbre appelé le cannelier. Très appréciée en cuisine, elle est utilisée pour aromatiser certaines boissons. Le prénom Cannelle est une invention française, qui ne se retrouve nulle part ailleurs. Les Cannelle sont fêtées le 5 octobre. Fille d’un seigneur auvergnat, sainte Fleur (en l’an 1347) entra très jeune à l’hospice des chevaliers de saint Jean de Jérusalem dans le Quercy pour devenir religieuse hospitalière et consacrer sa vie aux malades et aux pèlerins.

Capucine – Du latin caput, «la tête». Cette plante doit son nom à la capuche du manteau de certains ordres religieux. Quand les premiers plants de capucines furent ramenés du Pérou, la ressemblance entre la fleur et ce capuchon monastique s’imposa. Capucine, qui évoque aussi une ronde enfantine, a fait partie des premiers prénoms de fleurs à se répandre en France au XXe siècle. Un joli prénom nature !

Carmelle – Celle qui règne sur la Terre

Cassienne – Dans la langue latine, le prénom Cassienne signifie « vide ». En grec, il vient du mot « kassia » qui désigne le cassier, un arbre tropical.

Cassiopée – « Cassiopée » est le nom d’une constellation.

Cataleya – Celle qui représente l’équilibre

Catherine – Du grec ‘kataros’ qui signifie pur ou du grec Ekaté, surnom de la déesse Diane.

Cedulie – Celle sur qui s’appuie le monde

Chanelle – Dérivé de Chanel. Du nom de la grande couturière Coco Chanel, dont le patronyme vient du mot latin ‘canalis’, le canal. L’immense succès du fameux N° 5, lancé en 1920, inspira ce prénom, courant aux Etats-Unis dans les années 80. Il arrive en France dix ans plus tard et progresse depuis même s’il reste rare. Saint Pierre-Marie Chanel fut missionnaire dans l’île de Futuna (Océanie), au XIXe siècle. Il réussit à convertir le fils du roi et fut condamné à mort par son père en 1841. Sa fête : le 28 avril.

Charleyne – Celle qui tranche, celle qui décide

Cheryne – Dans la langue arabe et perse, le prénom Cheryne signifie « charmante » ou « agréable ».

Cinderella – Cinderella est une variante anglo-saxonne de Cendrillon qui signifie « petites cendres ».

Claudiane – Le parfum de la Terre

Clerina – Celle qui porte le vin de la vie

Cliona – Selon la légende irlandaise, le prénom Cliona se réfère à une déesse à la beauté phénoménale ayant abandonné la terre qui lui a été promise par amour pour Ciabhan. Cliona Celata est une espèce d’éponge appartenant à la famille des Clionaidae et à la classe des démosponges (Demospongiae).

Clorinthe – L’origine de Clorinthe est grecque. Ce prénom signifie « femme qui découvre l’âme des êtres et des choses ». On lui attribue également une origine littéraire : ce serait le poète italien Torquato Tasso qui l’aurait inventé.

    NE MANQUE PAS

    TOP 30 idées de cadeau de Noël 2020 pour fille de 9-10 ans

    Pour tous les enfants, Noël est une fête magique où tous les rêves deviennent réalité. Ce jour-là, on peut faire le vœu le plus...

    TOP 30 idées de cadeau Noël 2020 pour femme de 50 ans

    Afin de choisir une version idéale d’un cadeau, il est recommandé de prendre en compte le caractère de la femme, son mode de vie,...

    TOP 17 idées de cadeau pour garçon de 7 ans

    Un cadeau pour garçon de 7 ans doit réaliser les rêves les plus chéris, même toutes les caprices. Un cadeau offert à un garçon...

    TOP 15 idées de cadeau de Noël 2020 pour garçon de 10 ans

    Un cadeau de Noël pour un garçon de 10 ans ne doit pas obligatoirement coûter cher. Il doit avant tout avoir du sens. Le...

    TOP 20 idées de cadeau de Noël 2020 pour femme de 70 ans

    Les femmes de 70 ans ainsi que les plus jeunes femmes aspirent à la santé et la beauté. Un merveilleux cadeau de Noël pour...

Cléophée – Très rare, le prénom Cléophée est la forme féminine de Cléophas. Ce dernier tire ses origines des mots grecs « kleos » et « phasis » qui signifient respectivement « célébration » et « lever d’une étoile ».

Colette – Du grec nikê, ‘victoire’, et laos, ‘peuple’, il signifie ‘peuple victorieux’. Sainte Colette réforma l’ordre des Clarisses avec le soutien du pape Urbain IV. Elle mourut en Belgique en 1447. Ce prénom dérivé de Nicole est très peu répandu en dehors des pays francophones où il a émergé dans les années 30 pour atteindre le cinquième prénom féminin préféré des Français. La reconnaissance internationale de l’écrivain du Blé en herbe et de La Chatte a certainement participé à ce succès. Romanesque et excentrique, Colette plaît aux parents précurseurs. Les Colette sont fêtées le 6 mars. Ses dérivés : Coline, Cosette, Nicole.

Constance – Du latin constantia, persévérance, constance, stabilité. Le saviez-vous, c’est un prénom mixte ? Sous l’empire romain, Constantia était l’équivalent féminin de Constantin. On trouve souvent ce prénom parmi les premiers chrétiens chez qui il est un moyen d’affirmer leur fidélité au Christ. C’était un prénom très répandu jusqu’au XIXe siècle. Il fait son retour.

Corie – Le prénom Corie est tiré du nom de la poétesse grecque « Korina ». C’est un prénom mixte.

Coronna – La femme de feu

Cosette – Le prénom Cosette peut être considéré comme une variante de « Colette », mais également un diminutif de « Nicole ». Il est composé de deux mots d’origine grecque : « niké » et « laos ». Sa signification proprement dite fait référence à la victoire d’un peuple, au triomphe de la majorité.

Cunégonde – Ce prénom est issu des mots germaniques kühn signifiant « hardi » ou « audacieux » et gund voulant dire « combat ». Cunégonde signifie « celle qui ne craint rien » ou « celle qui possède la force ».

Cyliane – Cyliane est un dérivé de Cillian, lui-même tiré du mot celte ceallach renvoyant au sens de « lutte ».

Cyndy – On attribue deux origines distinctes à Cyndy (variante de Cindy). D’une part, on lui confère une origine latine et d’autre part une provenance germanique. Le mythe de la princesse Cendrillon contribua sans doute à la popularité de son diminutif, le prénom Cindy. Dans la langue germanique, Cyndy provient de sind signifiant « chemin ». En latin, le prénom se traduit par « divine ».

Cypriane – Dérivé de Cyprien, du latin cyprius, Cypriane veut dire « originaire de l’île de Chypre ».

    Cadeau pour garçon

Cyprienne – Celle qui entoure

Cyriane – Le prénom Cyriane veut dire « Seigneur » en grec.

Cyrinne – Celle qui survole

Célanie – Ce prénom est issu du latin « celare » et signifie « celle qui garde un secret ». Cependant, le mot latin « caelum » peut aussi se référer aux prénoms Célanie et Céline. Ainsi, Célanie peut également signifier « ciel » ou « divine ». Par ailleurs, l’analyse du lexique grec lui attribue la signification de « lune ».

Célestine – Féminin de Célestin qui vient du latin cælestis, « céleste ». Tout comme Céleste dont il découle, Célestine se veut du ciel, soit là où l’homme suppose que Dieu réside. Un prénom divin ! Les Célestine sont fêtées le 19 mai. Ses dérivés : Célesta, Céleste, Célestina, Celtina, Célestin.

Céléna – Variante de « Céline », ce prénom prend ses origines du latin « celare » qui veut dire « celer, garder un secret ».

Liste des prénoms rares de fille commençant par D

Danaelle – Selon l’origine hébreu de Danaelle, ce prénom signifie « Dieu est mon juge ». Il s’agit de la contraction des mots « dân » (juge) et « el » (Dieu).

Danaé – Nom d’une héroïne de la mythologie grecque, issu de danaé, « laurier ». Danaé était la fille du roi Acrisios, qui la fit enfermer dans une tour de bronze après qu’un oracle lui aurait prédit que son petit-fils le tuerait. Dans sa prison, elle fut séduite par Zeus qui se transforma en pluie de pièces d’or, et ils eurent un fils, Persée, qui finit par changer Acrisios en pierre. Les Danaé sont fêtées le 11 décembre avec saint Daniel le Stylite.

Darie – Le prénom Darie est tiré du latin dare signifiant « qui détient le bien ».

Daïna – Le terme hébraïque « daïna » se traduit par « sagesse » ou « jugement ». En Lituanie et en Lettonie, le chant traditionnel local est communément nommé « daina ». Les dainas se présentent également sous forme de poèmes.

    Cadeau pour fille

Delima – La femme aux secrets

Desline – La femme du silence

Desneiges – Celle qui assimile

Diane – Diane est un prénom féminin d’origine latine, du latin ‘diana’, lumineuse, divine. Diane vient aussi de Diana, figure de la mythologie. Belle et agile, cette déesse de la Nature et de la chasse chez les Romains, apparentée à Artémis chez les Grecs, réapparaît à la Renaissance. Le prénom se diffusa ensuite dans toute l’Europe aristocrate.

Didiere – Celle qui tranche, celle qui décide

Dijah – La femme du silence

Djahida – Celle qui découvre l’âme des êtres et des choses

Domitilde – La femme du silence

Dorice – D’orgine grecque, Dorice est un dérivé du prénom Dorothée. Dorothée provient des termes doron et theos, signifiant « cadeau » et « Dieu ».

Doryane – Doryane est un prénom féminin d’origine grecque. Doryane est le diminutif de Théodore. Il vient des termes grecs théos et doron signifiant respectivement « dieu » et « cadeau ». Les Doryane sont ainsi considérées comme étant un « cadeau de Dieu ».

    Cadeau pour femme

Douce – Le prénom Douce est tiré du terme latin dulcis qui a pour signification « doux ».

Liste des prénoms rares de fille commençant par E

Eadgydj – Celle qui possède la force

Ealdgydj – Celle qui attaque

Edana – Ce prénom féminin aurait des origines celtes selon certains et signifierait ‘le feu’. Pour d’autres, il s’agirait d’un dérivé d’Edwin, du germanique ‘ed’, richesses, et ‘win’, ami. A vous de voir ce qui vous plaît le plus.

Edmondine – Celle qui saisit, celle qui s’empare

Edona – Celle qui représente l’équilibre

Elane – Le prénom grec Elane est un dérivé d’Hélène. Il signifie « éclat du soleil ».

Elicia – D’origine germanique, Elicia signifie « celle qui représente l’équilibre » ou « noble » et « exaltée ».

Elidie – Le prénom Elidie vient du mot latin « elidere » qui signifie « élider ».

Elisabeth – De l’hébreu elisheba, ‘Dieu est promesse’. Dans le Nouveau Testament, Elisabeth est la mère de saint Jean-Baptiste. Ce prénom s’est d’abord répandu en Méditerranée orientale et en Russie. Il a ensuite gagné l’Europe occidentale. Royal puisque porté par nombre de reines et de princesses, Elisabeth est aussi l’un des prénoms les plus prolifiques en dérivés de notre culture.

    Cadeau pour homme

Elisène – Elisène est le diminutif d’Elisabeth, lui-même tiré du terme hébreu elîsaba signifiant « Dieu est plénitude ».

Elizabet – La reine de beauté

Elliane – Dérivé d’Eliane lui-même tiré d’Elie, le prénom Elliane vient des termes hébreux el et ish signifiant « Dieu est mon salut » ou « Yahvé est Dieu ».

Ellyn – Le prénom Ellyn est un dérivé d’Hélène. Dans la langue grecque, il signifie « éclat de soleil ».

Elléa – Le prénom Elléa pourrait être le diminutif du prénom Eléonore, issu de l’hébreu Elinora qui signifie « Dieu ». En grec, El et enor signifie « richesse et honneur ».

Elodine – Variante d’Elodie, ce prénom vient du mot latin alodis, signifiant « propriété ».

Elvie – Elvie est un prénom féminin d’origine germanique. Dérivé d’Elvire, il vient des termes germaniques adel et ward, signifiant respectivement « noble » et « gardien ».

Elyssa – Elyssa est le diminutif d’Elysabeth, lui-même tiré du terme hébreu elisaba signifiant « Dieu est plénitude ».

Elzire – Celle qui règne sur le ciel et sur la terre

Eléa – Diminutif d’Eléanor, Eléa vient du grec « el » et « enor » qui signifie respectivement « richesse » et « honneur ». Pour d’autres, il viendrait du mot celte ‘elienen’ qui désigne l’étincelle, ou de l’hébreu ‘elinora’, signifiant Dieu est comme un feu.

Eléonie – Eléonie est un prénom dérivé d’Eléonore, qui vient des termes grecs el et enor, signifiant respectivement « richesse » et « honneur ». Ce prénom peut également provenir du mot grec eleos, se traduisant par « compassion », ou du mot latin lenire, qui signifie « apaiser la souffrance ».

Eléonore – Eléonore viendrait soit de l’hébreu elinora, signifiant ‘Dieu est comme un feu’, soit du grec eleos, ‘la compassion’. Voici un prénom plein d’histoire ! La reine Eléonore d’Aquitaine (1122-1204), épouse du roi d’Angleterre, rendit ce prénom célèbre dès le XIIe siècle. Après avoir fait de la politique et mené une vie agitée, la reine se consacra à Dieu dans un couvent de Bénédictines. Les Elénore sont fêtées le 25 juin. Ses dérivés : Aliénor, Eléanor, Eleonora, Leonora.

Enguerrande – Féminin d’Enguerrand, du germanique ‘engil’, l’ange, et ‘hramm’, le corbeau. Le corbeau renvoie aux croyances préchrétiennes scandinaves. C’est un prénom médiéval illustré par saint Enguerrand de Metz, qui au VIIIe accompagna Charlemagne dans sa campagne contre les Avars de Hongrie. Sa fête : le 25 octobre.

Enza – « Enza » est le terme germanique désignant la « maîtresse de maison ». Une rivière appelée « Enza » est située dans le nord de l’Italie. Les riverains appellent parfois leurs filles « Enza » en hommage à cet affluent de la rivière Po.

Eolia – Issu de la mythologie grecque, le prénom Eolia signifie « demeure d’Éole, le maître et le régisseur des vents ». L’île d’Éole se nomme donc Eolia, c’est l’île de Tinos dans les Cyclades, en Grèce. Eolia signifie aussi ‘soleil’ en breton.

Eponine – Le prénom « Éponine » vient du patronyme latin « Epponina » issu du grec « epônumos » signifiant « éponyme ». La femme du chef lingon Julius Sabinus a notamment fait connaître le prénom « Epponina » dans l’Empire romain.

Ermance – Dérivé d’Hermance qui signifie « armée » et « homme ».

Ermeline – Variante du prénom Ermelinde, Ermeline vient des termes germaniques « ehre » et « lind » se traduisant respectivement par « honneur » et « doux ».

Ernestine – Le prénom Ernestine est une variante d’Ernest, lui-même inspiré du terme germain « ernst » signifiant « sérieux » ou « gravité ».

Esprite – Celle qui attaque

Estel – Estel vient du latin stella signifiant « étoile ».

Eudocie – Celle qui assimile

Eudoxie – Le prénom Eudoxie signifie « qui est estimée » selon son sens d’origine en grec. Il dérive en effet de « eudoxia » qui se réfère à l’estime et à la réputation.

Eugénie – Féminin d’Eugène qui vient du grec eugenios, « bien né ». Sainte Eugénie de Smet était une sœur qui, au XIXe siècle, fonda la congrégation des Auxiliaires du purgatoire. Ce prénom est également représenté par l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III. Les Eugénie sont fêtées le 7 février. Ses dérivés : Eugenia, Gene, Genia, Genie, Eugène.

Eunide – Celle qui survole

Euphrasie – La reine de beauté

Liste des prénoms rares de fille commençant par F

Falonne – Celle qui survole

Fang – Fang signifie ‘parfumée’ en chinois.

Fanta – Dans la langue latine, le prénom Fanta veut dire « libre » ou « française ».

Faustine – Du latin faustus « favorisé, heureux ».

Fauve – Du latin falvus, comme de son ascendance germanique falwa, ce prénom signifie « d’un jaune tirant sur le roux ».

Felixia – Le prénom Felixia est tiré du latin felicitas qui signifie « chance » et « bonheur ».

Feriel – Celle qui représente l’équilibre

Fleurentine – Celle qui représente l’équilibre

Fleuriane – Fleuriane vient du mot latin flos, qui signifie « fleur ».

Fleurie – Celle qui découvre l’âme des êtres et des choses

Fleurina – Celle qui écoute

Florence – Du latin floreo, « fleurir ». Ce prénom doit sa notoriété en partie à Florence Nightingale, la cofondatrice de la Croix-Rouge. Sainte Florence était une païenne italienne qui se convertit lors de sa rencontre avec saint Hilaire et qui fonda un monastère à Poitiers au IVe siècle. Les Florence sont fêtées le 1er décembre. Ses dérivés : Florine, Flore, Floriane.

Florette – Florette est un prénom tiré des termes latins flos ou floris se traduisant par « fleur ».

Florise – Celle qui est parfaite, la beauté du royaume

Fresnelle – Celle qui survole

Félicie – De l’adjectif latin felix, felicis, qui signifie ‘heureux’, mais aussi ‘fécond, fertile’. Ce présage de bonheur explique le succès de Félicie qui se répandit dans de nombreuses provinces romaines, puis, au cours des siècles, dans la plupart des pays européens. En France, il fut populaire au début du XXe siècle. Felicitas était à Rome la déesse de la chance ! On la représente généralement avec une corne d’abondance dans une main et un caducée dans l’autre. Sa fête : le 7 mars avec Félicité, martyre à Carthage en 203, ou le 30 septembre pour la bienheureuse Félicia Meda, sœur Clarisse morte en 1446. Des Félicie célèbres : la poétesse Félicie d’Ayzac, c’est aussi le titre de la chanson de Fernandel et d’une comédie de Marivaux. Ses dérivés : Félicia, Félice, Félicité, Felicidad (Amérique latine), Felicity (Angleterre), Félicienne…

Félicienne – On peut considérer le prénom Félicienne comme étant une variante de « Félix ». Tiré du latin « félix », il signifie « heureux ». C’est un prénom rétro.

Liste des prénoms rares de fille commençant par G

Gabrielle – De l’hébreu gabri, « homme, héros », et el, « Dieu ». Gabrielle d’Estrées était la maîtresse du roi Henri IV. C’était aussi le véritable prénom de la couturière Coco Chanel. Les Gabrielle sont fêtées le 29 septembre. Ses dérivés : Gaby, Gabriella, Gavriounia, Gabriel.

Gabryelle – Celle qui attaque

Gala – Gala est un prénom féminin d’origine scandinave. Dans les langues scandinaves, gala veut dire « chant » ou « fête ».

Galatée – Galatée provient du grec Galateia, nom d’une Néréide chérie par le cyclope sicilien Polyphème. Cette appellation signifie « à la peau blanche comme le lait ».

Gasparine – Selon le lexique latin, le prénom Gasparine provient de « gaspardus », mot lui-même dérivé du sanskrit « gathaspa » qui signifie « celle qui vient voir ». Ses racines hébraïques « ghaz » (trésor) et « bar » (administrer ou gérer) lui donnent le sens de « la gardienne du trésor » ou de « celle qui gère une grande somme d’argent ».

Gaya – Gaya, dérivé de Gaïane, est un prénom féminin d’origine grecque. Gaya vient du terme grec gaïa transcrit par « terre ». Il s’agit en effet du nom attribué à la terre dans la mythologie grecque.

Gaïa – Du grec gè, « terre », et aia, « grand-mère ». Gaïa est l’une des cinq divinités primordiales, elle est la déesse qui symbolise la terre nourricière et la personnification de la Terre, appelée Terre-Mère. Elle est aussi la mère des Titans.

Genereuse – Celle qui porte le vin de la vie

Genevieve – Celle qui règne sur le ciel et sur la terre

Geneviève – Du germanique gen « jeune » et wifa « femme ».

Georgiane – Georgiane est un prénom féminin d’origine grecque. Issu du grec gheorghios, Georgiane signifie « travailleur de la terre ».

Georgianna – Le secret du sang

Ghita – Ghita est un prénom féminin d’origine grecque. Ghita est la contraction du grec margaritê signifiant « perle ».

Gihen – Prénom arabe d’origine perse, il signifie « la vie sur terre ».

Gilliane – Variante de Gilles, ce prénom vient du grec aegidios signifiant « égide » ou « bouclier ».

Giovana – Giovana est aux Italiens ce que Jeanne est aux Français. Partageant ainsi la même étymologie que son dérivé français, Giovana est tiré des mots hébreux yo et hanân renvoyant au sens de « Dieu est miséricordieux ».

Gisemonde – Ce prénom féminin peut être dérivé de « Sigismund », des termes germaniques « sig » et « mund » signifiant respectivement « victoire » et « protection ».

Gisèle – Germanique gisal, ‘le serment, l’engagement’. Ce prénom ancien, répandu au Moyen Age en Europe centrale, est apparu en France à la fin du XIXe siècle avec le ballet classique Giselle. Gisèle connaît une envolée vers 1930. Depuis, ce prénom reste discret en France bien que toujours plus fréquent en Allemagne. Assez rare, il séduit une pincée de parents amoureux, qui sait, de ballets romantiques. Les Gisèle sont fêtées le 7 mai. Ses dérivés : Giselle, Gisella, Giselda, Silke.

Glodia – Comme Gladys et Claudia, Glodia est apparenté au féminin de Claudius, Claudia, qui peut signifier « faible » ou « estropié » en latin. Claudius était le patronyme d’une famille patricienne romaine, ancêtre de plusieurs empereurs romains.

Gloire – D’origine latine, ce prénom signifie gloire bien sûr, mais aussi « renom » ou « réputation ».

Gracienne – Le prénom Gracienne vient du latin gracia signifiant « reconnaissance ». C’est également un dérivé de Graziella voulant dire « grâce ».

Graciette – Celle qui regarde, qui découvre le monde

Grazia – Tiré du latin gratia, ce prénom signifie « grâce ».

Guadalupe – Guadalupe est un toponyme et indique initialement la rivière Guadalope du fleuve Ebre en Espagne. Le nom de la rivière vient de l’arabe wad al-lub qui signifie « la rivière aux pierres noires ». Guadalupe est aussi inspiré d’un nom du sanctuaire érigé en l’honneur de la Sainte Vierge. Ce lieu de pèlerinage a été édifié après que la Vierge Marie se soit montrée à un paysan sur les berges de la rivière Guadalupe.

Gudjlaug – Celle qui règne sur la Terre

Gudjleif – Celle qui découvre l’âme des êtres et des choses

Guenia – Dérivé de Geneviève, Guenia est un prénom d’origine germanique et celte. Guenia est un prénom de petite fille issu des termes germaniques « gen » ou « geno » et « wifa » qui veulent respectivement dire « jeune » ou « racée » et « femme ». Une des formes contemporaines de ce prénom est « Geneviève » issu de « Genovefa ». Tous deux sont composés de « gen » et de « vefa », termes germaniques signifiant « naissance » et « femme ». « Guenia » pourrait signifier « femme de bonne famille ».

Guenièvre – Le prénom Guenièvre vient du germain gen qui veut dire « jeune », de geno qui veut dire « race », et de wifa traduit par « femme ». Il signifie « la jeune femme ».

Gueven – Dérivé du celte et du gallois « Gwenn » comme Gwendoline, ce prénom féminin très rare signifie « heureux », « blanc » « juste », « loyal » et « béni ».

Guilene – Variante de Ghislaine, Guilene provient également des termes germaniques « ghil » et « lind » signifiant respectivement « otage » et doux ».

Guyveline – Variante féminine extrêmement rare de Guy qui vient du terme germanique « wid » signifiant « bois », Guyveline signifie la même chose.

Gydja – Celle qui saisit, celle qui s’empare

Liste des prénoms rares de fille commençant par H

Heliade – Heliade signifie « éclat du soleil » en grec. C’est un prénom mixte.

Heliette – Heliette veut dire « El-Yah », Seigneur Dieu en hébreu.

Helin – Helin signifie « nid d’oiseau » ou provient de « hêlê » en grec qui veut dire « éclat du soleil ».

Helvétia – Helvétia est l’ancien nom latin de la Suisse. Le terme provient du latin helveticus désignant « la partie orientale de la Gaule ». Cela correspond géographiquement à l’actuel territoire de la Suisse.

Henia – Hénia est un prénom féminin d’origine hébraïque. En hébreu, Hénia signifie « grâce de Dieu ».

Henrietta – Henrietta trouve son origine dans les racines germaniques heim et rick signifiant respectivement « maison » et « roi ».

Henriette – Le prénom Henriette est la forme féminine de « Henri ». Il vient des termes germanique « haimaz » qui signifie « foyer » et « rīks » qui se traduit par « puissant ».

Herika – La reine de beauté

Hermeline – Le prénom féminin Hermeline provient des termes celtes « arz » et « mael » signifiant respectivement « ours » et « prince ». Hermeline peut signifier « princesse des ours ».

Hosanna – Le prénom Hosanna veut dire « sauvez-nous » en hébreu.

Liste des prénoms rares de fille commençant par I

Idalie – Dérivé d’Ida, le prénom Idalie vient du germain idh signifiant « travail ».

Idaä – Dérivé d’Ida, du germain idis, la femme. Sainte Ida, noble dame de la cour de Charlemagne au IXe siècle, consacra sa vie aux pauvres en entrant dans les ordres. Sa fête : le 13 avril.

Idjunn – Celle qui survole

Ingeborg – Le prénom Ingeborg est issu de la mythologie nordique et désigne la déesse germanique « Inge ». Provenant également de « burg » signifiant « château », il n’est pas étonnant que beaucoup de princesses médiévales aient porté ce prénom, notamment Ingeborg de Danemark, fille de Valdemar Ier, qui épousa le roi de France Philippe Auguste. De l’ancien scandinave « Ingibjörg », Ingeborg s’inspire des légendes et est issu de « Ing », protecteur de la fertilité féminine, et « björg », qui signifie « aide », « sauver » ou « secourir », mais aussi « protection » et « forteresse ».

Ingigerdjr – Celle qui représente l’équilibre

Inola – Variante syllabique d’ « Ylona », et dérivé d’ « Ilia », « Inola » trouve ses origines dans plusieurs cultures, notamment la culture latine dans laquelle ce prénom signifie « les flancs ». Dans la mythologie romaine, Ilia Sylvia aussi connue comme « les flancs de la forêt » était la mère de Romulus et Rémus. Dans la culture indo-américaine, ce prénom signifie « magnolia » ou « renard noir » en cherokee.

Iolanda – Du latin viola, le prénom Iolanda signifie « violette ». Le prénom Iolanda vient aussi des termes germaniques vêl et land se traduisant respectivement par « adresse » et « pays ».

Irem – Irem signifie « jardin du paradis » en turc.

Iria – Iria provient du grec eirênê qui signifie « paix ».

Irine – Celle qui saisit, celle qui s’empare

Irène – Du grec eirênê, « paix ». Dans la religion héllène, Irène était la déesse de la Paix. Irène l’Athénienne était une impératrice qui dirigea le royaume byzantin d’une main de fer. Les Irène sont fêtées le 5 avril. Ses dérivés : Irena, Irina, Irinka, Ira.

Isabelle – De l’hébreu ‘elischeba’, Dieu est mon serment. Isabelle est un dérivé du prénom Elisabeth.

Isola – Celle qui représente l’équilibre

Ivanie – La définition de ce prénom très rare n’est pas tout à fait connue. Néanmoins, il se rapproche du prénom masculin « Ivan » équivalant à « Jean ». « Yehohanan », forme ancienne de ce dernier, est composé des termes « Yeho » et « hanan » pouvant être interprétés par « Dieu pardonne ».

Izaline – Plusieurs étymologies sont possibles pour ce prénom féminin. Izaline peut être dérivé d’Élisabeth comme d’Isabelle. Ces deux prénoms viennent de l’hébreu « Elicheva » ou « El-Yah-Beth » qui signifie « Dieu est ma demeure » ou « Dieu est promesse ou serment ». Comme Isabelle, Izaline peut aussi être inspiré de la légende sémitique pour décrire la fille de Ba’al. « Ysoline », « Ysaline » ou « Izaline » dérivent également « Eusébie ». Ce dernier vient d’ « Eusèbe » du grec « eusobios » ou « eusebes » se traduisant par « pieux ».

Liste des prénoms rares de fille commençant par J

Jacquesmette – Celle qui entoure

Janelle – Le prénom Janelle vient de l’hébreu yo et hânan signifiant « Dieu est miséricordieux ».

Janka – Pas encore de Janka connue! Votre merveille le sera peut-être ? Parmi les Jeanne célèbres, on peut citer Jeanne Mas chanteuse et actrice française, Jeanne Moreau chanteuse et réalisatrice française, Jeanne Geneviève Labrosse aéronaute et parachutiste française, Jeanne Calment doyenne de l’humanité morte à l’âge de 122 ans et 164 jours

Jaya – Le prénom Jaya vient du grec « gaïa » désignant la déesse-mère de la Terre dans la mythologie grecque. En sanskrit, Jaya signifie « victorieuse ».

Jaël – Dans la langue hébraïque, le prénom Jaël signifie « qui monte ».

Jeanne-darc – Celle qui règne sur le ciel et sur la terre

Jehannette – Celle qui tranche, celle qui décide

Jenyfer – En se référant à son ascendance hébraïque, Jenyfer est une variante féminine de yohanân, se traduisant par « Dieu a fait grâce ». Forme anglo-saxonne de Genevière, Jenyfer est constitué des termes germains geno et wefa, se traduisant respectivement par « race » et « femme ». En considérant sa racine galloise gwenhwyfar, Jenyfer a pour signification « silhouette blanche ».

Jesabelle – Selon ses origines celtiques, ce doux prénom est issu des termes « lud » et « haël » qui signifient respectivement « seigneur » et « généreux ». Les sources hébraïques et bibliques de ce prénom le rapproche de « Jezebel ». Cette dernière était l’épouse machiavélique du roi d’Israël Ahab et souhaitait la mort du prophète Elijah.

Jessina – Celle qui regarde, qui découvre le monde

Jiao – Jiao signifie en chinois ‘très belle, charmante’

Jin – Dans la culture chinoise, le prénom Jin signifie « Or, métal, argent, élégant ». Au pays du soleil levant, on lui confère une tout autre signification, en l’occurrence la « vertu » et la « charité ». C’est un prénom mixte.

Joan of arc – Celle qui porte la bonne étoile

Joelle – De l’hébreu «Yô’el», Iahvé est Dieu.

Joia – Dérivé du prénom Joyce, Joia vient du celtique jousse se traduisant par « champion ».

Josephte – Celle qui entoure

Joséphine – De l’hébreu yôsephyâh, « Dieu ajoutera ».

Jovette – Le secret du sang

Liste des prénoms rares de fille commençant par K

Kacie – Dans la langue irlandaise, le prénom Kacie signifie « courageuse ».

Kalinka – Le prénom Kalinka est inspiré par une chanson populaire russe écrite en 1860. Dans la langue russe, elle désigne l’arbuste boule de neige ou obier, un arbuste avec des baies rouges semblables à la framboise.

Kaléa – Le prénom féminin « Kaléa » se traduit par « clair » ou « brillant » en hawaïen. Ce prénom rare peut aussi s’écrire sans accent.

Kara – Le prénom Kara est une variante de Cara et de Carine. Il vient du mot latin « carus » qui veut dire « bien-aimé », « précieux » ou « chère ».

Karlene – Dérivé du prénom Charlotte, Karlene vient du terme germanique karl se traduisant par « fort » ou « vigou

Kassia – Le prénom Kassia peut être d’origine russe ou grecque. En grec Kassia signifie « cassier et pulpe extraite de ses gousses ».

Katalina – Variante de Catherine, Katalina est inspiré du grec kataros, se traduisant par « pur ».

Kataline – Ce prénom vient du grec kataros qui veut dire « pur ».

Kathia – Variante de « Catherine », le prénom « Kathia » trouve son origine dans le terme grec « kataros », voulant dire « pur ».

Keny – Variante de Kenelm, Keny est inspiré des racines celtes ken et el, signifiant respectivement « beau » et «

Keola – Prénom mixte. Le mot ‘keola’ signifie vie en hawaïen. Ce prénom hawaïen est rare en France. Une idée originale pour votre bébé. Sa fête : pas de date de fête connue.

Kethsana – Celle qui pique

Ketilridjr – Celle qui regarde, qui découvre le monde

Kezia – Dans la culture hébraïque, Kezia désigne un arbuste dont l’écorce est utilisée dans le domaine de la parfumerie. Dans la langue arabe, ce prénom se rapporte à « trésor » ou « merveille ».

Kira – Kira est la variante anglo-saxonne de Cyriaque. À l’origine, ce prénom vient du mot grec « kurios », pour dire « seigneur, maître ».

Liste des prénoms rares de fille commençant par L

Laeticia – La reine de beauté

Laoriane – Celle qui amasse

Laure-yvonne – Celle qui règne sur la Terre

Laure – Du latin «laurus», le laurier. Dans l’Antiquité grecque, le laurier était un arbre consacré à Apollon, dont les feuilles tressées récompensaient les vainqueurs des compétitions. Laure est le féminin du prénom Laurent.

Laurenna – Celle qui possède la force

Laurianna – Celle qui découvre l’âme des êtres et des choses

Leliette – Celle qui écoute

Lenka – Dans la langue tchèque ou yougoslave, le prénom Lenka n’a pas de signification. En grec, il s’agit d’un dérivé d’Hélène se traduisant par « éclat de soleil ».

Lilouane – La femme aux secrets

Ling – En chinois, ce prénom de fille signifie ‘carillon’.

Lizéa – Ce prénom féminin dérive de Liza qui signifie « Dieu est serment » en hébreu.

Loudelle – Celle qui survole

Louise – Du germanique hlod, ‘illustre’, et wig, ‘combattant’ qui donneront Ludwig.

Louison – Prénom mixte. Diminutif de Louis (ou Louise), du germanique «hold», illustre, et «wig», combat, ce prénom est aujourd’hui aussi bien donné aux filles ou aux garçons, même si, au XVIIe, il était plutôt féminin. Le saint patron de ce prénom, le roi Louis IX, plus connu sous le nom de saint Louis (1215-1270), fut un modèle de charité et de courage. Il mourut en croisade à Tunis, en 1270. Sa fête : le 25 août. Des Louison célèbres : le cycliste Louison Bobet, la comédienne Louison Roblin. Ses dérivés : Louis, Louise, Aloïs, Clovis, Gino, Lew, Lewie, Lewis, Lloyd, Ludwig, Luigi, Luis, Louisette…

Loyse – Celle qui avance, celle qui fonce

Loélia – Loélia est une variante de Clélia. Du latin « clavis », il signifie « clé » ou « fermeture ». En prenant pour référence sa racine grecque « kleistos », le prénom veut dire « fermé ».

Loïcia – Le prénom Loïcia est issu du Germain « hold » et « wig » qui signifie « illustre » et « combattant ». Il proviendrait également de la contraction de « Louise » et « Loïc ».

Luana – Variante du prénom Luna, qui signifie « se rapporte à la lune ».

Lucie-anne – Le secret du sang

Lupita – Ce prénom d’origine espagnole est la forme dérivée du prénom de Notre-Dame de Guadalupe au Mexique, il signifie celle qui est parfaite, la beauté du royaume…

Lyhana – Comme Liana, Lily ou Lyli, Liliane, ce prénom vient du latin lilium « le lys ». Cette fleur était le symbole de la pureté au Moyen âge. Sa fête : le 27 juillet.

Léodie – On attribue trois origines distinctes à Léodie. Son origine grecque signifie « fleur des champs ». Sa provenance germanique tire ses racines de ali et od voulant dire « étranger » et « richesse ». Léodie vient aussi du latin alodis, signifiant « propriété ».

Léonce – Ce prénom tire son origine des termes grecs leo et leonteus qui signifient « lion » et « qui ressemble à un lion ». C’est un prénom mixte.

Léonie – Du latin leo « lion ». Ce prénom exclusivement français a été populaire au XVIIIe siècle avant de s’éclipser. Il revient aujourd’hui. C’est le prénom de la fille de Monica Bellucci et c’était le véritable prénom de la grande Arletty. Sainte Léonie fonda, en 1868, une œuvre charitable au service des femmes en difficulté. Sa fête : le 10 janvier ou le 10 novembre avec Léon. Des Léonie célèbres : Léonie Bathiat (Arletty), Léonie Cooreman (Annie Cordy), la soprano Leonie Rysanek, l’exploratrice Léonie d’Aunet…Ses dérivés : Léone, Léonila, Léonina, Léontine, Leonida, Lionella…

Léopoldine – Du germain liut, « peuple », et bald, « audacieux »Féminin du prénom Léopold, Léopoldine est surtout la fille aînée de Victor Hugo, dont la mort prématurée inspira le poème Demain dès l’aube. . . . Les Léopoldine sont fêtées le 15 novembre. Ses dérivés : Léo, Leopolda, Poldie, Polde.

Liste des prénoms rares de fille commençant par M

Madeleine – De l’hébreu Magdala, nom d’un village de Palestine. Ce prénom renvoie souvent à la pécheresse également appelée Marie la Magdaléenne. Pour les gourmands, c’est à Madeleine Paulmier que nous devons le célèbre gâteau si cher à Proust.

Madelyne – Le prénom Madelyne vient de Magdala, village d’où venait Marie la Magdaléenne ou Marie-Madeleine. Disciple fervente de Jésus, les quatre Evangiles la désignent comme le premier témoin de la Résurrection, chargée de prévenir les Apôtres.

Magdeleine – Celle qui attaque

Magella – La reine de beauté

Maguelone – Du provençal maguelouno, « vent d’ouest ». Maguelone est une ville où siège un évêché depuis 589. Maguelonne est aussi l’héroïne d’une légende provençale et le titre d’un poème de Clément Marot, Epître de Maguelonne à son amie. Les Maguelone sont fêtées le 16 novembre. Ses dérivés : Maguelonne, Marguerite, Margie, Marogotton, Margarita.

Mahalia – Variante de Marie, Mahalia est inspiré de l’hébreu mar’yäm, se traduisant par « princesse de la mer ».

Maine – Celle qui avance, celle qui fonce

Malicia – Du latin malitia, « rusé ». C’est un prénom relativement récent, car il n’apparaît qu’au début du XXe siècle. Le mot malice a longtemps fait hésiter les futurs parents jusqu’à ce qu’il prenne le sens de malin.

Mandeline – Celle qui survole

Marcelyne – Celle qui attaque

Marguerite-marie – Le parfum de la Terre

Marguerite – Du persan margiritis, « perle ».

Maria-rolanda – Celle sur qui s’appuie le monde

Marianne – Dès le XVIIe siècle, Marie-Anne se contracte en Marianne. Ce prénom populaire dès la fin du XVIIe évoquait la jeune femme émancipée, héroïne de romans, de théâtre… Sous le Second Empire, une société secrète, républicaine, fit de Marianne son mot de passe, explication de son lien à la République.

Mariata – Celle qui découvre l’âme des êtres et des choses

Marie ange – Celle qui porte la bonne étoile

Marie claire – Celle qui règne sur le ciel et sur la terre

Marie-anna – Celle qui possède la force

Marie-bella – Celle qui est parfaite, la beauté du royaume

Marie-blanche – Celle qui porte le vin de la vie

Marie-claire – Celle qui règne sur le ciel et sur la terre

Marie-jeanne – Celle qui chante

Marie-laeticia – Celle qui porte la bonne étoile

Marie-laure – Celle qui survole

Marie-louise – Celle qui entoure

Marie-marthe – Le secret du sang

Marie-maxima – Celle qui amasse

Marie-may – La femme aux secrets

Marie-nicolas – Celle qui assimile

Marie-paule – Celle qui s’interroge

Marie-rose – La femme du silence

Marie – De l’hébreu myriam, ‘celle qui élève’. Marie, mère de Jésus, est le prénom phare de tous les pays de tradition chrétienne depuis des siècles. En Italie, les Maria sont si nombreuses que l’expression ‘chercher une Marie à Ravenne’ équivaut à ‘chercher une aiguille dans une botte de foin’ !

Marion – Variante de Marie, Marion est inspiré de l’hébreu Miryam ou « goutte de mer ».

Marjolaine – Nom d’une plante aromatique, du latin majorina signifiant de la plus grande espèce. Ce prénom croisement avec Marion et Marie-Hélène fut populaire dans les années 1930.

Marnie – Marnie vient du latin marinus qui signifie « marin de la mer ».

Marthe – De l’araméen ‘marta’, dame, maîtresse. C’est un prénom dont le charme rétro vous plaira peut-être…

Martine – Du latin martinus, « petit Mars, du dieu Mars ». Sainte Martine était la fille d’un riche consul romain sous le règne d’Alexandre Sévère. Convertie au christianisme au IIIe siècle, elle refusa d’abjurer sa foi et fut persécutée. Adulée depuis sa mort, elle est considérée comme l’une des patronnes de Rome. Les Martine sont fêtées le 30 janvier. Ses dérivés : Martie, Martin, Martina, Martinka.

Marylene – Celle qui survole

Maud – Du germain math, « puissance ». Maud est un prénom qui s’est formé en Angleterre par déformation du français Mahaut. C’est aussi une très ancienne forme de Mathilde. Maud a joui d’une grand popularité dans les pays anglophones. Les Maud sont fêtées le 14 mars. Ses dérivés : Maude, Mathilde.

Maurane – Le prénom Maurane est issu du terme latin maurus désignant un peuple d’Afrique.

Maveline – Celle qui découvre l’âme des êtres et des choses

Maxance – Celle qui entoure

Mayanne – Celle qui survole

Maëla – Du vieux breton ‘mael’, signifiant le maître, le seigneur. Saint Maël, au Ve siècle, était le neveu de saint Patrick. Sa fête : le 13 mai à la saint Maël.

Meane – Celle qui regarde, qui découvre le monde

Melchionne – Celle qui possède la force

Melissane – Dérivé du nom Melle, lui-même provenant du latin « mel », le prénom Melissane signifie « miel ». Selon le lexique grec, ce prénom fait référence à l’abeille.

Meï – Meï signifie ‘beauté’ et aussi ‘fleur de prunier’ en chinois.

Mickaelle – Celle qui entoure

Mildgydj – Celle sur qui s’appuie le monde

Mirianne – Celle qui porte le vin de la vie

Moana – Prénom masculin en Polynésie et mixte en métropole. Moana signifie océan, calme du lagon en polynésien et enfant en maori. C’est un joli prénom, encore rare, mais qui se développe lentement depuis une quinzaine d’années. Pas de date de fête connue. Pourquoi pas avec Océan(e) le 7 février ? Saint Océan était un Romain converti au christianisme et martyrisé en 320 en Lydie, la Turquie actuelle.

Moira – Moira est un prénom féminin irlandais d’origine hébraique. Moira vient des termes hébreux mar signifiant « goutte » et yâm voulant dire « mer ». Selon d’autres sources linguistiques, Moira viendrait également d’un autre terme hébreu, myriam, signifiant « voyante », ou « dame ».

Morrelle – Celle qui survole

Myriam – Le prénom Myriam vient des termes hébreux mar et yâm signifiant respectivement « goutte » et « mer ». Myriam est la forme originelle du prénom Marie.

Mélusine – Dérivé de Mélanie, du grec ‘melanos’ qui signifie brun, noir. Ce prénom est teinté de magie car il se rattache à la légende de la fée Mélusine, célèbre dans la mythologie française. Fée des sources et des rivières, elle fut victime d’un mauvais sort jeté par sa mère. Tous les samedis, le bas de son corps se transformait… en queue de serpent. Selon le roman de Jehan d’Arras, elle serait l’aïeule et la protectrice de la famille de Lusignan. Les Mélusine sont fêtées le 26 janvier. Ses dérivés : Melicent, Millie, Millisent.

Liste des prénoms rares de fille commençant par N

Naelie – Celle qui porte la bonne étoile

Nahia – Ce prénom basque vient de ‘nahi’ qui signifie désirer. On peut donc le rapprocher de Désirée, prénom rétro, du latin desideratus, « souhaité, désiré ». Ce prénom était aussi attribué aux nouveau-nés par des parents qui souhaitaient prouver que l’enfant était voulu et non un accident.

Neela – Neela désigne la couleur bleue en Inde. Ce prénom est apparu récemment en France, sans doute grâce à la série Urgences avec le personnage de Neela Ragostra, joué par l’actrice d’origine indienne Parminder Nagra. Sa fête : le 19 août

Nejma – Prénom féminin, Nejma signifie étoile, astre en arabe.

Nelsia – Celle qui possède la force

Nelsya – Celle qui possède la force

Nicole – Du grec nikè, « victoire », et laos, « peuple ». Ce prénom, féminin de Nicolas, a connu son essor au XXe siècle en France et dans les pays anglophones. Aujourd’hui, Nicole n’est que très peu attribué. Les Nicole sont fêtées le 6 décembre. Ses dérivés : Nicolas, Nicolette, Nicola, Colette, Causette, Nikita.

Nivine – Celle qui porte la bonne étoile

Nuo – Nuo signifie signifie ‘gracieuse’ en chinois.

Liste des prénoms rares de fille commençant par O

Oceanne – Celle qui règne sur le ciel et sur la terre

Omerille – Celle qui est parfaite, la beauté du royaume

Opaline – Dérivé d’Opale. Du sanskrit upala, pierre précieuse. Ce prénom fait référence à une pierre précieuse aux diverses couleurs. La plus belle et la plus recherchée est sans doute l’opale de Hongrie pour ses couleurs vives. Sa fête : le 10 mars.

Orise – Celle qui porte le vin de la vie

Liste des prénoms rares de fille commençant par P

Parmelia – Celle qui survole

Pasquiere – Celle qui survole

Paule – Du latin paulus, ‘petit’. Sainte Paule fut martyr à Rome au IIIe siècle. Sa fête : le 26 janvier ou le 23 juin. Ses dérivés : Paula, Pauline, Paulita, Polina, Paulina, Pavlounia, Pavlina.

Pauline – Dérivé de Paule, du latin paulus, ‘petit’. Sainte Pauline est une martyre romaine exécutée en 290. Fréquent de la moitié du XIXe au début du XXe siècle, ce prénom avait le vent en poupe dans les années 80. Ce prénom séduit de nombreux parents pour son côté chic et romantique. Et vous ? Les Pauline sont fêtées le 26 janvier. Ses dérivés : Paulette, Paula, Paola.

Pepjy – Celle qui survole

Pernette – La femme de feu

Precile – La femme aux secrets

Presentine – Celle qui tranche, celle qui décide

Pétronille – Dérivé de Pierre, du gre ‘petros’, pierre, rochet.

Liste des prénoms rares de fille commençant par Q

Quitterie – Du latin quietus, « calme ». Ce prénom, peu connu, est attribué en France depuis 1970. Sainte Quitterie était une jeune princesse espagnole, convertie au christianisme, qui fuit le royaume de son père lorsque celui-ci voulut la marier. Elle périt, refusant d’abjurer sa foi. Les Quitterie sont fêtées le 22 mai. Ses dérivés : Quiterie, Quitaire, Quitière, Quitaine.

Liste des prénoms rares de fille commençant par R

Radegonde – Celle qui s’interroge

Ragnheidjr – Celle qui est parfaite, la beauté du royaume

Reine-aimee – Celle qui regarde, qui découvre le monde

Rejeanne – Celle qui avance, celle qui fonce

Remone – La reine de beauté

Resina – Celle qui attaque

Reymondine – Celle qui avance, celle qui fonce

Roberta – Prénom surtout utilisé en Italie, Roberta est composé des racines germaniques hrod et behrt, se traduisant respectivement par « gloire » et « brillant ».

Rosalie – Du latin rosaria, « jardin des roses ». Sainte Rosalie est la patronne de la ville de Palerme en Sicile. Fille d’un seigneur, elle se retira dans une grotte, guidée par des anges. Elle sauva la Sicile de la peste en indiquant à une femme, plusieurs siècles après sa mort, où trouver ses reliques. Les Rosalie sont fêtées le 4 septembre. Ses dérivé : Rose, Rosa, Roseline.

Rose-aimee – Celle qui pique

Rose-alba – Celle qui représente l’équilibre

Rose-alice – Celle qui possède la force

Rose-alma – Celle qui est parfaite, la beauté du royaume

Rose-anna – Celle qui porte le vin de la vie

Rose-celeste – Celle qui règne sur le ciel et sur la terre

Rose-de-lima – Celle qui chante

Rose – Du latin ‘rosa’, rose. Symbole de l’amour dans la langue classique, la rose était chez les chrétiens l’emblème de la pudeur. Cette fleur odorante a été utilisée comme prénom à partir du Xe siècle, comme beaucoup de fleurs d’ailleurs. Ce fut un prénom populaire au début du XXe siècle. Il pourrait éclore de nouveau.

Rosena – Celle qui porte le vin de la vie

Liste des prénoms rares de fille commençant par S

Saforane – Celle qui porte la bonne étoile

Salina – Du latin ‘solemnis’, ce prénom féminin signifie solemnel ou femme du silence.

Samenta – Celle qui avance, celle qui fonce

Shanysse – Celle qui survole

Siloé – Dérivé de l’hébreu Siloah, « l’envoyé ».

Simone – De l’hébreu shimon, ‘exaucé’. Sainte Simone vient d’Anjou. Artisane chrétienne, elle fut arrêtée sous la Terreur et guillotinée pour avoir refusé de renier sa foi. Elle fut béatifiée en 1984 par le pape Jean-Paul II. Prénom féminin préféré des Français en 1925, il profite du déclin des prénoms traditionnels comme Marie et Jeanne et traverse même la Manche et l’Atlantique. Aujourd’hui, il est rare… Tenté ? Les Simone sont fêtées le 19 février. Ses dérivés : Simona, Simonetta, Syma.

Solange – Du latin solemnis, « solennel ».

Sophronue – La femme aux secrets

Souane – Dérivé du prénom anglo-saxon Swan (‘cygne’), Souane est un prénom encore rare. Pour certains, Swan vient du mot swan, qui signifie cygne en anglais, pour d’autres c’est aussi la forme slave du prénom Solenne.

Suzanne – De l’hébreu, shushân signifiant ‘le lys’, symbole de la pureté. Ce prénom en vogue aux VIe et XXe siècles, puis tombé aux oubliettes, refait surface aujourd’hui. C’est le prénom de la fille de l’ex-présentatrice de Canal + Daphné Bürki.

Dans la Bible, Suzanne est une très belle femme que deux notables, juges au tribunal religieux, ont surprise nue. Comme elle se refusait à eux, ils se sont vengés en l’accusant d’adultère. Elle fut sauvée in extremis par le prophète Daniel. Sainte Suzanne, martyre romaine du IIIe siècle, n’eut pas cette chance, elle qui fut étranglée pour avoir refusé de se marier au fils de Doclétien. Sa fête : le 11 août. Des Suzanne célèbres : l’actrice Suzanne Flon, la peintre Suzanne Valadon, la chanteuse Suzanne Vega, la joueuse de tennis Suzanne Lenglen…

Ses dérivés : Sosana, Sue, Sukey, Susan, Susana, Susanita, Susanna, Susannah, Susie, Suzanna, Suzy…

Liste des prénoms rares de fille commençant par T

Tanya – Tanya est un prénom féminin d’origine latine. Tanya est un diminutif du prénom Tatiana qui vient de Tatius, nom d’un roi des Sabins, peuple du centre d’Italie au VIIIe siècle av J. C.

Tea – Tea signifie blanc, clair en tahitien. C’est aussi un dérivé du prénom Théana, du grec ‘theos’, Dieu. Sa fête : le 25 juillet.

Théana – Prénom rare, Théana vient du grec ‘theos’, qui veut dire Dieu.

Titiane – Titiane provient du latin titulus qui signifie « titre d’honneur ».

Liste des prénoms rares de fille commençant par V

Valentine – Du latin valens, qui signifie vigoureux, fort. Sainte Valentine fut une chrétienne martyrisée au VIe siècle à Césarée en Palestine avec sainte Théa et saint Paul, durant la même persécution sous le préfet Firmilien. Valentine, menée devant un autel pour y sacrifier, le renversa d’un coup de pied et fut, pour cela, cruellement torturée, puis jetée dans le feu. Un prénom qu’on ne peut évoquer sans penser aux Valentin et Valentine de la fête des amoureux ! Saint Valentin est le saint patron des amoureux. Les Valentine sont fêtées le 25 juillet. Ses dérivés : Valentia, Valentiane, Valentin, Valentina, Valentinia, Valentinienne.

Velada – La femme du silence

Venerika – La reine de beauté

Victoire – Dérivé du prénom latin Victoria. Sainte Victoire fut martyrisée à Carthage en 304, avec saint Saturnin. Les Victoire sont fêtées le 11 février. Ses dérivés : Vic, Vickie, Victoria, Victorilla, Victorine, Viktoria, Vittoria.

Violette – Du latin viola, « violette ». Ce prénom était déjà attribué dans l’Antiquité car il symbolisait la douceur et la sensualité. La violette fut un signe de ralliement des partisans de Napoléon Bonaparte lors de son exil. Ce prénom n’est accepté à l’état civil que depuis le début du XXe siècle.

Viridiana – Du mot latin ‘viridianus’, signifiant verdure ou dieu de la Nature. Ce prénom est peu utilisé en France, mais plus fréquent en Italie. Sainte Viridiana était une religieuse du XIIIe siècle connue pour avoir multiplié les vivres en période de famine. Elle décida de vivre recluse en Toscane. Sa fête : le 1er février. Ses dérivés : Viridiane, Verdiane, Véridienne, Véridiane.

Vitaline – Celle qui possède la force

Liste des prénoms rares de fille commençant par W

Wilma-jeane – Celle qui attaque

Liste des prénoms rares de fille commençant par X

Ximena – Forme espagnole de Simone, de l’hébreu ‘shimon’, exaucé, Ximena est principalement utilisé au Mexique (aussi sous la forme Jimena). Il est également apprécié chez nous au pays Basque.

Liste des prénoms rares de fille commençant par Y

Yesenia – Ce prénom féminin que l’on retrouve au Mexique est issu du mot Jessenia, un type d’arbre que l’on trouve en Amérique du Sud.

Liste des prénoms rares de fille commençant par Z

Zenobe – Celle qui porte le vin de la vie

Zhuai – Zhuai signifie ‘perle d’amour’ en chinois.

Zélie – Du grec ‘zélé’, rivale. Ou du latin ‘solemnis’, sollennelleZélie peut être l’abréviation du prénom Solène (Zéline à l’origine), comme il peut être un prénom à part entière. Il existe une Zélie dans les inscriptions antiques, ainsi qu’une divinité mineure appelée Zelios. Sainte Zélie (ou Soline) fut martyre au IIIe siècle. Il existe aussi une bienheureuse Zélie Martin, mère de sainte Thérèse de Lisieux. Prénom prisé au XIXe, Zélie revient aujourd’hui. Sa fête : le 17 octobre ou le 12 juillet. Des Zélie célèbres : l’actrice française Zélie Yzelle, la soprano américaine Zélie De Lussan, c’est aussi le nom d’une BD pour la jeunesse. Ses dérivés : Zéa, Zélé, Zélia, Zéline.