Aller au contenu
Accueil » Parentalité » Conseils parentaux pour les adolescents (13, 14, 15, 16, 17 et 18 ans)

Conseils parentaux pour les adolescents (13, 14, 15, 16, 17 et 18 ans)

Le meilleur moment pour acheter les cadeaux de Noël - c'est maintenant! Découvrez nos d'idées de cadeau de Noël pour Hommes, Femmes, Filles et Garçons.

L’adolescence est le moment de s’assurer que votre enfant sera prêt pour la vie après le lycée. Votre adolescent peut être très indépendant à bien des égards. Mais c’est aussi une période où vous remarquerez les domaines qui nécessitent une certaine amélioration et une certaine maturité avant l’âge adulte. De plus, il se peut que votre adolescent ait l’air de tout maîtriser une minute et qu’il ait des difficultés la minute suivante, ce qui est également fréquent pendant ces années de croissance et de développement rapides, qui sont parfois instables.

Lorsque vous remarquez que votre adolescent a des difficultés ou un manque de compréhension dans certains domaines, saisissez ces occasions pour lui enseigner de nouvelles compétences de vie. Donnez-lui également de nombreuses occasions de s’exercer à être responsable et indépendant. En mettant l’accent sur des habitudes saines et productives dès maintenant, votre adolescent sera en mesure de prendre soin de lui-même à l’avenir.

La vie de tous les jours

Bien que votre adolescent insiste parfois pour dire qu’il sait tout ou qu’il possède toutes les compétences nécessaires pour fonctionner dans le monde des adultes, il est fort probable que ses compétences doivent être affinées.

Bien sûr, l’adolescence apporte aussi son lot de nouvelles opportunités. L’obtention d’un permis de conduire et d’un emploi à temps partiel ne sont que quelques-unes des étapes qui donneront à votre adolescent l’occasion d’adopter un comportement responsable.

En attendant, il est important d’apprendre à votre adolescent à prendre soin de lui et à effectuer les tâches et activités quotidiennes qui le prépareront pour l’avenir.

Régime alimentaire et nutrition

Un régime alimentaire sain basé sur les recommandations de l’USDA devrait permettre à votre adolescent d’obtenir toutes les vitamines et tous les minéraux dont il a besoin. De nombreux adolescents ne respectent pas les apports journaliers recommandés en calcium, fer, zinc et vitamine D.

Si les analyses de sang et le contrôle effectué par votre pédiatre ne révèlent pas de carence spécifique, il est recommandé d’obtenir les nutriments par l’alimentation plutôt que par des compléments.

Selon les directives diététiques 2020-2025 du ministère américain de la santé et des services sociaux, les adolescents doivent viser une fourchette d’apport calorique adaptée à leur âge, leur taille et leur niveau d’activité. Les garçons de treize ans ont besoin de 1 600 à 2 600 calories par jour. Les adolescents de sexe masculin âgés de 14 à 18 ans ont besoin de 2 000 à 3 200 calories par jour.

Les filles de 13 ans ont besoin de 1 400 à 2 000 calories par jour. Les adolescentes âgées de 14 à 18 ans ont besoin de 1 800 à 2 400 calories par jour. Les adolescents qui sont actifs pendant plus de 60 minutes par jour ont besoin de plus de calories, tandis que ceux qui sont moins actifs et/ou plus sédentaires ont besoin de moins de calories pour maintenir un indice de masse corporelle sain.


Les meilleurs cadeaux de Noël qu'il vous faut:

Les adolescents font leurs propres choix alimentaires, ce qui peut signifier qu’ils grignotent souvent des fast-foods avec leurs amis. Il est important d’apprendre à votre adolescent à choisir des aliments riches en nutriments et à se concentrer sur la santé plutôt que sur le poids. Discutez de l’importance de nourrir le corps et le cerveau. Remplissez la cuisine de fruits et de légumes sains, et réservez les aliments riches en sucre et en graisses pour des gâteries occasionnelles.

Faites attention aux régimes et aux problèmes d’image corporelle, surtout chez les filles. Certains adolescents essaient de perdre du poids et peuvent modifier considérablement leurs habitudes alimentaires, ce qui n’est pas sain. Les troubles de l’alimentation apparaissent souvent à l’adolescence.

Activité physique

Il est recommandé que les adolescents pratiquent au moins 60 minutes d’activité physique par jour. L’exercice aérobique doit être la principale forme d’activité. L’Académie américaine de pédiatrie recommande également des exercices de renforcement des muscles et des os, comme le saut, trois fois par semaine.

Si votre adolescent ne veut pas rejoindre une équipe sportive, ne le forcez pas. Aidez-les à trouver quelque chose qu’ils ont vraiment envie de faire. Même si votre adolescent ne fait pas de sport, il existe de nombreuses activités pour le faire bouger. Une promenade quotidienne à pied ou à vélo, du kayak, du yoga, des arts martiaux ou de la natation peuvent leur plaire. Vous pouvez également faire de l’activité physique une activité familiale en faisant une promenade le soir après le dîner ou en partant en randonnée le week-end.

D’autres moyens d’encourager l’activité physique sont de limiter le temps que votre adolescent passe derrière un écran et de l’encourager à passer du temps à l’extérieur. Parlez de l’importance de garder votre corps en bonne santé et faites-vous une priorité d’être un bon modèle. Un bon conseil est de faire de l’exercice avec votre adolescent. Vous pouvez, par exemple, offrir à votre fils ou à votre fille une montre intelligente ou un lecteur de jogging. De nombreux cadeaux utiles pour un garçon actif de 15 ans, par exemple, peuvent être trouvés sur ce site web.

Autour de la maison

L’adolescence est une période critique pour les jeunes, car ils apprennent à prendre leurs propres décisions et à assumer davantage de responsabilités. Plus ils peuvent prendre de responsabilités maintenant, moins ils auront de difficultés à faire la transition vers l’âge adulte.

Responsabilités à l’adolescence

Les responsabilités qui sont apprises pendant l’adolescence comprennent:

– Être socialement responsable dans la vie quotidienne et en ligne
– Prendre soin de leur hygiène personnelle et de leurs biens
– Pour effectuer des tâches de manière efficace et correcte à la maison, à l’école et au travail.
– Contrôler ses émotions et interagir de manière appropriée avec les gens
– gagner et dépenser de l’argent judicieusement
– Utiliser les privilèges des adultes, comme conduire une voiture ou avoir un compte bancaire.
– Gérer les situations de pression des pairs, telles que la consommation d’alcool, de tabac et de drogues.
– Garder un emploi et travailler en équipe.
– Faire preuve de compassion envers les autres
– Comprendre que l’activité sexuelle peut avoir des conséquences

Assurez-vous que votre adolescent sait comment effectuer les tâches ménagères importantes, comme faire la lessive et préparer des repas de base. Vous pouvez alterner les tâches ménagères de temps en temps, afin qu’il ait l’occasion de s’exercer aux tâches ménagères que vous effectuez pour garder la maison en ordre. Ces compétences deviennent très importantes car les adolescents seront bientôt plus concentrés sur d’autres formes d’indépendance, comme trouver un emploi ou éventuellement déménager.

Accordez à votre adolescent des privilèges en fonction de son niveau de responsabilité. S’il vous montre qu’il peut vous faire confiance pour les tâches ménagères, vous serez plus confiant quant à sa capacité à assumer la responsabilité de conduire ou de sortir avec des amis sans surveillance. S’ils ne répondent pas à vos attentes, ils peuvent perdre ce privilège jusqu’à ce que vous décidiez qu’ils sont prêts à réessayer.

Bien que votre adolescent veuille passer la plupart de son temps avec ses amis, il est important de privilégier les moments passés en famille. Une soirée mensuelle de divertissement en famille ou une soirée pizza hebdomadaire pourrait être une tradition que vous décidez de conserver. De même, mangez en famille chaque fois que possible. Cela peut être un moyen important d’interagir avec votre adolescent au quotidien.

Santé

Il est important que votre adolescent sache comment prendre soin de sa santé. Les comportements à risque peuvent être l’un des plus grands problèmes de sécurité pour les adolescents. Parlez à votre adolescent des dangers qu’il court et retirez-lui ses privilèges lorsqu’il fait de mauvais choix.

Visites chez le médecin

Les adolescents peuvent continuer à consulter leur pédiatre jusqu’à l’âge de 21 ans. Il est conseillé aux adolescents de faire un bilan de santé annuel. Les examens physiques sportifs, l’acné, les infections respiratoires, l’asthme et les problèmes de peau sont des raisons courantes pour lesquelles les adolescents doivent consulter leur pédiatre entre les visites annuelles.

Le pédiatre doit vérifier l’indice de masse corporelle de votre enfant, vous conseiller sur l’activité physique et la nutrition, et parler des infections sexuellement transmissibles. Les adolescents sexuellement actifs peuvent être régulièrement contrôlés pour les maladies sexuellement transmissibles, notamment la chlamydia et la gonorrhée, même s’ils ne présentent aucun symptôme.

Il est important de donner aux adolescents la possibilité de parler à leur pédiatre en privé. Ils peuvent avoir des questions sur le sexe, la sexualité, les MST, l’alcool, les drogues ou d’autres sujets sensibles dont ils ne sont pas à l’aise de parler devant leurs parents.

L’American College of Obstetricians and Gynecologists recommande que les filles consultent leur premier gynécologue entre 13 et 15 ans. En outre, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) recommandent aux adolescents de recevoir une deuxième dose de vaccin contre le méningocoque à l’âge de 16 ans.

Le pédiatre doit également vérifier que les adolescents ne souffrent pas de problèmes de santé mentale, tels que la dépression et l’anxiété. Il est important de faire part de toute préoccupation concernant l’humeur ou le comportement de votre adolescent.

Sommeil

L’AAP recommande aux adolescents de dormir de 8 à 10 heures par nuit.14 L’heure de début de l’école étant précoce, il peut être difficile pour les adolescents d’obtenir la quantité de sommeil recommandée. Leur horloge biologique les oblige à se coucher plus tard et à dormir plus longtemps. Il est donc très difficile de se réveiller tôt.

Conseils de sommeil pour les adolescents

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour aider votre adolescent à dormir suffisamment:

– N’encouragez pas la sieste. S’endormir après l’école peut nuire à une bonne nuit de sommeil.
– Maintenez un horaire de sommeil cohérent pour votre adolescent. Faire la sieste le week-end ou se coucher tard pendant les vacances scolaires peut perturber l’horloge biologique de votre adolescent. Fixez l’heure du réveil les jours non scolaires au maximum une heure plus tard qu’à l’école.
– Parlez à votre adolescent de sa routine nocturne. Discutez de l’importance de se donner du temps pour se reposer avant d’aller se coucher. Lire ou prendre un bain peuvent être de bons moyens de se détendre.
– Éteignez tôt les appareils électroniques. Éteignez les smartphones, les ordinateurs portables et les téléviseurs au moins 30 minutes avant de vous coucher. Ne les laissez pas dormir avec un smartphone dans la chambre.

Sécurité

Souvent, le plus gros problème auquel les adolescents sont confrontés est celui de leurs choix risqués. Ils peuvent être impulsifs et, malheureusement, il suffit d’une mauvaise décision pour avoir un accident grave. En fait, les accidents de voiture sont la première cause de décès chez les adolescents aux États-Unis. Les adolescents âgés de 16 à 19 ans courent un risque beaucoup plus élevé d’être tués ou blessés dans un accident de voiture que tout autre groupe d’âge.

Avant que votre adolescent ne prenne le volant ou ne devienne le passager d’un conducteur adolescent, il est important de comprendre les principaux dangers qui conduisent aux accidents de voiture des adolescents. La distraction au volant, les excès de vitesse et l’inexpérience des conducteurs sont autant de facteurs qui peuvent entraîner des accidents de voiture chez les adolescents.

Fixez des règles pour votre adolescent et soyez clair sur vos attentes. Parlez des conséquences d’un comportement imprudent, comme conduire trop vite ou monter dans une voiture avec une personne qui a bu. La consommation de drogues ou d’alcool et d’autres comportements à risque tels que les rapports sexuels non protégés doivent également être abordés avec votre adolescent.

L’un des plus grands risques pour la santé de votre adolescent est la violence. En 2017, plus de 1 800 adolescents âgés de 15 à 19 ans sont morts à cause de la violence aux États-Unis.

Les brimades sont également un problème courant chez les adolescents. Selon une enquête menée en 2017 par les Centres de contrôle et de prévention des maladies, 19 % des adolescents ont été victimes d’intimidation au cours de l’année précédente. Et 16 % des élèves ont déclaré avoir porté une arme (couteau ou pistolet) au moins une fois au cours des 30 jours précédents.

Parlez à votre adolescent de la nécessité de rester en sécurité. Discutez de ce qu’il faut faire s’ils sont victimes d’intimidation, s’ils sont dans une relation abusive, ou comment réagir s’ils découvrent qu’un autre élève a une arme. Parlez également de la violence dans les fréquentations, car de nombreux actes de violence se produisent dans les relations amoureuses.

Le suicide est la troisième cause de décès chez les adolescents âgés de 15 à 19 ans. Selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies, environ 7 % des lycéens ont fait une tentative de suicide en 2016. Cependant, beaucoup plus d’adolescents pensent au suicide mais ne passent pas à l’acte.

Si de nombreux facteurs contribuent au suicide, la solitude, la dépression, les problèmes familiaux et la toxicomanie peuvent exposer un adolescent à un risque particulièrement élevé.

Technologie

La technologie joue un rôle énorme dans la vie quotidienne des adolescents. Ils ont changé la façon dont ils sortent, se rencontrent et se fréquentent. Tenez-vous au courant des dernières applications, sites de réseaux sociaux et appareils numériques utilisés par les adolescents. Votre adolescent est moins susceptible de tenir compte de vos avertissements si vous n’êtes pas conscient des risques et des dangers.

Les cyberintimidateurs et les prédateurs sexuels sont des dangers réels. Mais ce ne sont pas les seules menaces auxquelles votre adolescent est confronté en ligne. Des personnes peuvent également essayer d’usurper leur identité. Ils peuvent aussi être invités à prendre part à des escroqueries ou à des activités frauduleuses sans même s’en rendre compte. Il est donc important d’éduquer votre adolescent sur ces dangers.

Il est également important de parler de l’importance de gérer leur réputation en ligne. Les photos qu’ils publient, les mèmes qu’ils partagent et le contenu qu’ils apprécient créeront un enregistrement permanent de leur activité. Les choix qu’ils font en ligne maintenant peuvent les affecter pour le reste de leur vie. Les responsables des admissions dans les universités, les patrons potentiels et même les futurs partenaires romantiques peuvent se tourner vers l’internet pour obtenir des informations sur eux.

Établissez des règles claires pour l’utilisation du smartphone et des autres appareils électroniques de votre adolescent. Établissez les conséquences du non-respect des règles. Même si vous n’avez pas besoin de lire tous les messages envoyés par votre adolescent, surveillez son activité en ligne. Sachez ce qu’ils font en ligne et assurez-vous qu’ils font des choix sains.

Le monde de votre adolescent

Votre adolescent a tendance à penser que le monde tourne parfois autour de lui. En fait, ils peuvent même penser qu’ils ont un « public imaginaire », ce qui signifie qu’ils croient qu’il existe un groupe d’adeptes qui observent et évaluent constamment leurs moindres gestes.

Public imaginaire

La croyance en un public imaginaire découle du concept plus large d’égocentrisme des adolescents. En d’autres termes, les adolescents ont tendance à penser que le monde tourne autour d’eux et que tout le monde prête attention à leur apparence et à ce qu’ils font. Il s’agit d’une phase normale du développement social des adolescents. Il peut être frustrant pour les parents de voir leur adolescent changer cinq fois de chemise avant d’aller à l’école, la plupart des choix étant presque identiques. Mais c’est un comportement typique d’adolescent.

Développer des valeurs et des croyances personnelles

Outre le fait qu’il s’intéresse de plus en plus aux relations sociales, votre adolescent devient également plus conscient de la réalité sociale. Ils peuvent commencer à aider des organisations caritatives ou à se battre pour des causes politiques auxquelles ils croient. En grandissant, votre adolescent passera plus de temps à réfléchir à ses valeurs. Ils peuvent remettre en question leur foi ou déclarer qu’ils vont mener un style de vie différent du vôtre. Tout cela fait partie du processus de séparation, car votre adolescent devient sa propre personne.

Confiance en soi et estime de soi

Il est courant pour tous les adolescents d’avoir parfois l’impression de ne pas être à leur place. Ils ont tendance à être timides et très sensibles aux critiques. Leur confiance en soi risque de diminuer. Mais pour les adolescents victimes de harcèlement et d’ostracisme, l’adolescence risque d’être une période particulièrement difficile. Si votre adolescent a du mal à s’intégrer, envisagez une aide professionnelle. La solitude et l’isolement peuvent entraîner des problèmes de santé mentale.

Gérer le stress

Il est également important de surveiller attentivement le niveau de stress de votre adolescent. Les problèmes d’apprentissage, les problèmes sociaux, le stress lié au sport et la préparation de l’avenir peuvent parfois être accablants. Veillez à ce que votre adolescent n’ait pas un emploi du temps trop chargé. Les congés sont très importants.

Les adolescents ont besoin d’activités saines de réduction du stress et de techniques de relaxation. Apprenez activement à votre adolescent à reconnaître les moments où le niveau de stress est élevé et montrez-lui comment gérer son stress de manière saine, par exemple en allant faire une promenade ou en appelant un ami.

Autres conseils pour votre adolescent

Que votre adolescent aime la musique ou le sport, soutenez son désir d’être un individu à part entière. Cela peut signifier prendre du recul et réaliser que le travail de votre adolescent n’est pas de réaliser vos rêves pour lui, mais de réaliser ses propres rêves.

Il est fréquent que les parents ressentent un sentiment de tristesse au fur et à mesure que leur enfant grandit. L’époque où ils dépendaient de vous pour tout est révolue. Bientôt, ils se débrouilleront seuls. Assurez-vous de gérer vos sentiments de perte de manière saine. Ne laissez pas vos émotions retenir votre enfant. Veillez également à les laisser s’occuper de toutes les tâches qu’ils peuvent accomplir seuls afin de favoriser l’autonomie dont ils auront besoin lorsqu’ils seront indépendants.

N’oubliez pas que votre adolescent est en train de devenir un adulte. Si vous apprenez à votre enfant à résoudre des problèmes et à faire face à des situations difficiles, cela le préparera à réussir lorsque vous ne serez pas là.

Enfin, n’oubliez pas que vous et votre adolescent n’êtes pas obligés d’être d’accord sur tout. Ils peuvent faire des choix que vous n’approuvez pas, ou choisir des amis, des croyances, des activités ou des carrières que vous n’aimez pas nécessairement. Toutefois, laissez-les devenir leurs propres personnes et s’établir en tant qu’individus, pour autant qu’ils le fassent de manière sûre.

Ligne de fond

Élever des adolescents peut être à la fois agréable et déchirant. Votre enfant sera bientôt un adulte, et regardez combien il a grandi et appris. Soyez fier de votre adolescent et faites de votre relation et de vos liens une priorité. Il est également important d’agir comme un « conseiller » pour votre adolescent plutôt que d’essayer de le contrôler ou de résoudre ses problèmes vous-même. Les adolescents vont naturellement tester les limites, faire des expériences et parfois faire de mauvais choix ; cependant, avec vos conseils et votre soutien, ils s’épanouiront.

Les meilleurs cadeaux qu'il vous faut:
error: Content is protected !!